Etats-Unis : Ivana Trump, « Mon ex-mari est un mauvais perdant »

Invitée à réagir à la défaite de son ancien mari à l’élection présidentielle, Ivana Trump a expliqué au magazine People pourquoi Donald Trump refuse obstinément de reconnaître la victoire de Joe Biden.

“C’est un mauvais perdant”, a-t-elle souligné en espérant néanmoins que “tout cela se finisse vite” pour ses trois enfants, Donald Jr., Ivanka et Eric Trump.

“Je veux juste que tout cela se finisse d’une façon ou d’un autre. Je m’en fous vraiment”, déclare Ivana Trump, qui sait néanmoins que son ex-mari n’abandonnera pas de sitôt. “C’est un mauvais perdant. Il n’aime pas perdre, alors il va se battre et se battre et se battre. Il doit déclarer qu’il a perdu. Mais il déteste être un perdant, je suis sûre de ça. Mais s’il perd, et bien, il perd. Il a beaucoup d’argent, de propriétés où aller vivre et profiter de sa vie”, juge-t-elle à propos de l’homme qui fut son époux de 1977 à 1992.

Quelle vie pour Donald Trump après la Maison Blanche, se demandent les observateurs après la défaite du président américain. Ivana Trump pense qu’il pourrait profiter de son temps libre pour pratiquer – encore plus – le sport qu’il affectionne particulièrement: le golf. 

“Il va aller à Palm Beach et jouer au golf et vivre une vie normale, je pense. C’est la meilleure décision qu’il pourrait prendre.” 

La Tchèque d’origine souhaite aussi une vie normale à ses enfants après quatre ans à Washington. “Je pense qu’ils ont apprécié être auprès de Donald, préparer les élections, voir ce qu’il allait se passer, mais maintenant, Dieu merci, c’est terminé”, a-t-elle conclu.

7sur7.be

Lire aussi

Modele-Mali-societe-civil-election

Mise en place d’AIGE au Mali : des organisations de la société civile tirent la sonnette d’ar...

Les responsables de la Mission d’observation des élections au Mali étaient face à la presse. Objectif: inviter les ...
Mossadeck Bally President CNPM Mali

Mali : Mossadeck Bally est élu Président du CNPM pour un mandat de 5 ans...

Mossadeck Bally, PDG de Azalaï Hôtels est élu président du Conseil national du patronat malien le 1er octobre dernie...

PRÉSIDENCE DU PATRONAT DU MALI : Vers une désignation consensuelle du PDG du Groupe  AZALAÏ, Mo...

Dirigé par une administration provisoire, depuis six mois, sur fonds de crise consécutive à l’élection d’un nouv...

CONSEIL NATIONAL DU PATRON: Qui veut agiter les vieux démons ?...

Le Conseil national du patronat Malien sort de la crise. Mais, visible- ment, cela ne semble pas être du goût de tout ...