Expulsion des migrants en Europe : Les précisions du gouvernement

Ministère de l’Economie Numérique, de la Communication, porte-parole du gouvernement. @DR

Sur la base de la signature d’un prétendu accord de réadmission des migrants sans papiers de ‘l’Union européenne, certains pays se livrent à une véritable chasse aux immigrés pour leur faire retourner dans leurs pays d’origines. Le hic, la plupart se disent des Maliens, ce qui n’est d’ailleurs pas le cas. Le gouvernement apporte des précisions à travers un communiqué.

Le mercredi 28 décembre dernier, deux personnes détentrices de laissez-passer européens sont arrivées à Bamako par les vols Aigle Azur ZI S21 et Air France AF 386, aux environs de 20 heures. Les services maliens de sécurité ont pris des mesures de conduite aux frontières. Elles ont, par conséquent, été remises dans les mêmes avions et ont quitté le territoire malien.

Sur cette question de réadmission des migrants sans papiers vivants en Europe, le communiqué précise que le gouvernement a clairement indiqué à ses partenaires européens son opposition à l’usage de laissez- passer européen pour expulser  les ressortissants maliens  ou des personnes présumées maliennes.

A en croire ce que stipule le communiqué du gouvernement, le laissez-passer européen est contraire aux conventions internationales et ne permet au Mali ni d’apporter toute assistance nécessaire à ses compatriotes, ni d’empêcher d’expulsion vers le Mali de non maliens ni surtout de veiller que nos compatriotes soient maltraités, que tous leurs droits soient respectés et leurs dignités préservées.

Toutefois, les autorités de notre pays rappellent que seul le passeport ou le laissez-passer malien donne droit à l’accès au territoire malien.

Aussi, il invite les compagnies aériennes à ne pas admettre à bord de leurs avions à destination du Mali des personnes détentrices du laissez-passer européen sous peines de reconduites aux frontières.

Actuellement, cette affaire d’expulsion des migrants sans papiers en Europe se poursuit et plusieurs de nos compatriotes sont probablement concernés.

Le drame est que la plupart se dit des Maliens sans jamais l’être dans le but de salir l’image de notre pays. Les mesures prises par le gouvernement  permettront d’identifier les vrais maliens.

Communiqué du gouvernement

Maliweb avec Nord Sud Journal

Lire aussi

Burkina : au moins 5 soldats tués dans une embuscade dans le Nord-Ouest...

Au moins cinq soldats burkinabè ont été tués dans la nuit de jeudi à vendredi dans une embuscade dans le nord-ouest...

Mali : Après le départ d’une partie des populations de Tombouctou, une crise humanitaire poi...

Suite au déplacement des populations de la ville de Tombouctou de peur d’un affrontement entre groupes armés et ...

Mali: pourquoi le Niger accuse des membres du HCUA de complicité avec les terroristes ?...

Selon des informations recueillies par RFI, des personnalités de Kidal, dans le nord du Mali, seraient impliquées dire...

Mali : ce qui s’est « vraiment » passé à Niono et qui a fait 2 morts et plus de 20 blessés...

La ville de Niono, dans la région de Ségou, a connu une violence sans précédent le 19 septembre 2019. Des jeunes sur...