Football malien: sanction maintenue pour la Fédération de foot, malgré la protestation de la Fifa

Le défenseur malien Ousmane Coulibaly, le 25 janvier 2017 lors du match de poule de la CAN face à l’Ouganda à Oyem (Gabon)
afp.com – ISSOUF SANOGO

Le limogeage de dirigeants de la Fédération malienne de football (Femafoot), décidé par le ministère des Sports, a été maintenu malgré un ulitmatum de la Fifa, qui avait dénoncé l' »ingérence » des autorités politiques dans le sportif.

« C’est une décision gouvernementale, et le gouvernement ne reviendra pas sur sa décision. Le département des Sports mettra en place très bientôt un Comité provisoire de normalisation qui aura des missions bien déterminées comme réunifier la famille du football, procéder à la refondation du football malien à travers la relecture des textes de la Fémafoot notamment le mode du scrutin qui serait l’origine de cette crise » a déclaré samedi le conseiller juridique du département des sports, Amadou Diarra Yalcouyé, lors d’un point presse, tout en ajoutant que « la Fifa ne peut obliger le gouvernement à revenir sur sa décision ».

Un communiqué du ministère des Sports du Mali a officialisé « la dissolution du Comité exécutif de la Femafoot dirigé par le général de police Boubacar Baba Diarra », en raison de « la persistance de la crise au sein du football ». La Fifa avait rappelé que « la décision ministérielle du mercredi 8 mars va à l’encontre » de l’indépendance des associations membres.

« Au cas où la décision ne serait pas annulée à la date de vendredi 10 mars, le cas serait automatiquement soumis au bureau du Conseil de la Fifa pour considération », avait précisé l’instance mondiale.

Nord Sud Journal

Lire aussi

Burkina : au moins 5 soldats tués dans une embuscade dans le Nord-Ouest...

Au moins cinq soldats burkinabè ont été tués dans la nuit de jeudi à vendredi dans une embuscade dans le nord-ouest...

Mali : Après le départ d’une partie des populations de Tombouctou, une crise humanitaire poi...

Suite au déplacement des populations de la ville de Tombouctou de peur d’un affrontement entre groupes armés et ...

Mali: pourquoi le Niger accuse des membres du HCUA de complicité avec les terroristes ?...

Selon des informations recueillies par RFI, des personnalités de Kidal, dans le nord du Mali, seraient impliquées dire...

Mali : ce qui s’est « vraiment » passé à Niono et qui a fait 2 morts et plus de 20 blessés...

La ville de Niono, dans la région de Ségou, a connu une violence sans précédent le 19 septembre 2019. Des jeunes sur...