Franc-maçonnerie au Mali : Famakan Sissoko, nouveau grand maître des « frères » maliens

La Grande loge nationale du Mali (GLNM) a élu, lors d’un »convent » organisé le 10 octobre dans son temple, à Bamako, Famakan Sissoko comme nouveau grand maître pour une durée de trois ans.

Cet ingénieur en génie électrique de 55 ans remplace l’ancien ministre malien des affaires étrangères Sadio Lamine Sow, qui ne pouvait pas se représenter.

Ex-conseiller du président déchu du Burkina Faso Blaise Compaoré, Sadio Lamine Sow a tenté, au cours de son mandat, de remettre de l’ordre au sein de la GLNM, secouée depuis plusieurs années par une crise de leadership.

Dans la sous- région, il a dû faire face à l’hostilité du ministre ivoirien de la défense, Hamed Bakayoko, par ailleurs grand maître de la Grande loge de Côte d’Ivoire (GLCI), et d’Alain Roger Coeffé, grand maître de la Grande loge du Burkina Faso (GLBF).

Le premier le soupçonnait d’être lié à Guillaume Soro alors que le second, ancien ministre de Thomas Sankara, lui reprochait d’avoir été le collaborateur de Blaise Compaoré.

Lire aussi

MALI : Sidi Brahim Ould Sidatt décoré officier de l’Ordre national à titre posthume...

Les obsèques de Sidi Brahim Ould Sidatt auront lieu, ce vendredi, à Ber son village natal dans la Région de Tomboucto...

MALI : Le ministre de l’énergie ampute l’origine des délestages à la vétusté des installati...

Fortement  critiqué par les populations à cause des délestages, le ministre de l’Energie et de l’eau, Lamine...

CHRONOGRAMME ELECTORAL : Couplage de l’élection du président et des députés...

Le premier tour des deux scrutins est prévu le 27 février 2022. Les seconds tours auront lieu respectivement le 13 mar...

OFFENSIVE MILITAIRE CONTRE LES GROUPES ARMES DANS LA REGION DE GAO: Une dizaine de présumés terror...

Ces derniers ont aussitôt  été mis hors d’état de nuire. Ces arrestations sont survenues, lors d’une opéra...