G5 Sahel: premier sommet extraordinaire du G5 Sahel sans IBK

G5 Sahel Nouachott IBK Mali

Nouakchott accueille ce jeudi 6 décembre le premier sommet extraordinaire du G5 Sahel avec ses partenaires et bailleurs de fonds. Le président IBK n’est pas présent à cette rencontre mais le mali sera représenté par la ministre des affaires étrangères et le ministre la défense.

Les chefs d’Etat des pays du Burkina Faso, de la Mauritanie du Niger et du Tchad ont fait le déplacement à l’exception du président malien IBK en vacance ne participera pas après une rude campagne de l’élection présidentielle de Juillet 2018. Le Mali sera représenté à ce sommet extraordinaire de Nouakchott par la ministre des affaires étrangères Kamissa Camara et Tiemoko Sangare ministre la défense. La rencontre est destinée à mobiliser 2 milliards d’euros pour le financement de la première phase du programme d’investissement prioritaire du G5 Sahel.

Les deux milliards d’euros que les chefs d’Etats du G5 cherchent à obtenir auprès de leurs partenaires et bailleurs de fonds à la faveur de ce sommet de Nouakchott serviront à financer une quarantaine de projets communautaires.

A lire : Le G5 Sahel démontrera-t-il sa capacité à concilier sécurité et développement humain ?

Les projets seront principalement orientés vers les régions frontalières des cinq pays. A savoir : Mali, Mauritanie, Burkina Faso, Niger et Tchad. Dans ces zones les conditions de vie des populations sont de plus en plus précaires : pas d’eau, pas de nourriture, pas de route. Un milieu naturel extrêmement hostile à quoi vient s’ajouter une menace djihadiste accrue.

Résultat : les populations ont tendance à abandonner leurs localités, selon les experts de la zone sahélienne. Pour inverser la tendance, il est prévu la construction de routes, la mise en place des programmes générateurs de revenus et un autre volet en matière d’hydraulique. Mais relever ce défi dépendra du succès de cette réunion de Nouakchott.

Nord sud journal

Lire aussi

Mali : au moins 3 morts et 5 blessés dans une nouvelle attaque contre les FAMas...

Le poste militaire de Bambaramaoudé a fait l’objet d’une attaque terroriste, hier 23 février 2020 dans la ...

Tchad: le défi de l’accouchement dans la région de Kanem...

Dans la région de Kanem, situé au nord de Ndjamena, en plein désert tchadien, les indicateurs concernant la santé ma...

Les Etats africains organisent la riposte face au Covid-19...

Les ministres qui se sont réunis samedi à Addis-Abeba ont convenu de travailler ensemble pour un partage d’informati...

Mali: au moins 3 soldats tués dans l’attaque du camp militaire de Bambara Maoudé...

Au moins trois soldats maliens ont été tués et cinq blessés dimanche 23 février lors de l’attaque d’un ...