Gestion du pouvoir : Du rififi à Koulouba !

Depuis quelques moments, le président IBK avait pris des dispositions au sujet de certains membres de son cabinet. Finalement, il s’en est rendu compte que les rumeurs sont fondées. Ainsi, il a mis fin à certaines collaborations. Qu’à cela ne tienne, IBK opterait pour un toilettage du gouvernement.

De bouche à oreille, le président a appris que certains de ses collaborateurs sont en train de le poignarder dans le dos.

En vieux briscard, il aurait mené ses propres enquêtes. Et il aurait, finalement, décidé de se débarrasser des membres de la cellule de communication. Qui étaient devenus encombrants, car, comme indiquent de nombreuses sources, ils rouleraient pour l’ancien Premier ministre Soumeylou Boubeye Maïga. Qui est aujourd’hui considéré l’homme ayant mis IBK dans de beaux draps. En créant de nombreuses tensions au sein de plusieurs secteurs d’activités. Aujourd’hui, entre le marteau et l’enclume, SBM est devenu un véritable globetrotteur pour pouvoir assurer ses arrières. N’étant plus de sainteté avec le régime, il tente de se frayer un chemin. Pour ce faire,  SBM serait soutenu, en plus de son jeunot remercié, par le Premier ministre Boubou Cissé dont le frère de lait est un des barons de l’ASMA-CFP de SBM. Se sentant affaibli, il nous revient que le président IBK a décidé d’opérer de nombreux changements au sein du gouvernement. Ainsi,  Boubou Cissé et une dizaine de ministres devraient plier bagage. Pire, ils devront répondre de leurs forfaits devant les juridictions compétentes. Ce qui aurait créé du rififi à Koulouba entre des soutiens de SBM et le pouvoir.

En tout état de cause,  le gouvernement Boubou risque de ne pas survivre de cette vendetta.

 Zénith Balé

Lire aussi

Diadié dit Amadou Sankaré

Mali: Diadié Sankaré remporte l’élection présidentielle du patronat avec 89 voix sur 155...

Diadié dit Amadou Sankaré a largement remporté l’élection du président du Conseil National du Patronat du Mal...

Burkina-Faso : une quarantaine d’hommes armés neutralisée et trois capturés...

Dans la nuit du 23 septembre dernier, plusieurs hommes armés ont été neutralisés près du village de Tapoa-Djerma pa...

Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara, «La place de Guillaume Soro n’est pas dans la campagne éle...

Le chef de l’Etat ivoirien a remis les pendules à l’heure quand on sait que l’ancien président de l’Assemblée...

Mali : le puzzle se reconstitue vers la levée des sanctions...

La junte militaire vient de poser la première pierre constitutive pour une levée de sanctions contre le pays. Le prés...