« Guerre mondiale ? »: après les bases américaines, Israël et Dubaï dans le collimateur de l’Iran

L’Iran revendique la frappe des bases américaines en Irak après l’assassinat du général Soleimani dans la nuit du mardi à mercredi avec plusieurs tirs de missiles. Mais, Téhéran ne semble pas vouloir s’en arrêter là.

La république islamique d’Iran semble vouloir agir sans délicatesse pour répondre aux attaques américaines. Quelques heures après le bombardement des bases américaines, le Corps des gardiens de la révolution islamique (CGRI) a mis en garde sur sa chaîne Telegram. Il déclare qu’en cas de bombardement du sol iranien, il lancerait une troisième vague d’attaques pour détruire Dubaï aux EAU et Haïfa en Israël. Des menaces qu’il importe aux Etats-Unis de prendre en considération quand on sait que ces cibles sont à portée de tir de Téhéran et qu’Israël est l’ennemi N°1 de l’Iran.

Lire aussi  France-manifestation: grands affrontements entre syndicats, «gilets jaunes» et force de l’ordre

En plus de ces cibles, l’Iran a fait savoir en réponse à Trump qui a déclaré avoir identifié 52 cibles iraniennes, que 104 cibles représentant les intérêts américains pouvaient être frappées dans l’immédiat. Un problème difficile à résoudre pour le Pentagone dans la partie importante des bases dans le Moyen-Orient constitue une cible de choix pour Téhéran.

Benin times

Lire aussi

PLUIE D’OBUS SUR AGUELHOK, HIER: Le camp de la MINUSMA visé par des terroristes, des habitations ...

Cela fait plus de deux (02) mois que le camp de la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stab...

G5 SAHEL : Le sommet de la clarification...

Les chefs d’État de la coalition sahélienne et le président français échangeront ce vendredi sur la nouvelle stra...

PROCESSUS ELECTORAL : A la recherche d’un consensus...

Le Premier ministre, Dr Choguel Kokalla Maïga, a rencontré hier, en fin d’après-midi, à la Primature, la classe po...

ASSASSINAT DU PRESIDENT HAÏTIEN: Le point sur l’enquête...

Peu de communications officielles depuis l’annonce de l’assassinat du président haïtien Jovenel Moïse che...