Guinée : Le Front national pour la défense de la Constitution suspend ses manifestations prévues la semaine prochaine

Cette décision a été prise à la suite d’une requête de l’Église catholique guinéenne, qui tente depuis ce week-end d’apaiser les tensions liées aux législatives du 16 février et au projet de référendum sur une nouvelle Constitution.

Fer de lance de la contestation ces derniers mois, le FNDC est prêt à dialoguer sur l’organisation des élections législatives, mais pas sur le projet de nouvelle Constitution.

Nous donnons une chance au dialogue, aux religieux […] Pour nous, il n’y a pas de débat possible autour de la nouvelle Constitution. Nous avons été très clairs avec les religieux : on ne peut pas changer la Bible ou le Coran au même titre qu’on ne peut pas changer la Constitution pour son intérêt personnel. Bien sûr, le dialogue est toujours possible concernant les législatives

Le gouvernement guinéen n’ayant pas été saisi par les religieux, il n’a pas de position sur ce sujet, indique une source gouvernementale.

Rfi

Lire aussi

Algérie: le président déclare attendre des excuses de la France pour son passé colonial...

La France a fait un geste fort d’apaisement en matière de mémoire en restituant vendredi les restes de 24 combat...

Plusieurs centaines d’éléphants morts mystérieusement...

Environ 300 éléphants sont morts de manière mystérieuse dans un parc du Botswana depuis le début du mois de mai. De...

Mali : mouvements et associations ‘‘Dogon’’ réclament la démission du PM Boubou Cissé pou...

Dénoncer l’incapacité du gouvernement à faire face à la crise sécuritaire qui fait des victimes au centre du pays...

Hydrocarbures : les acteurs africains invitent l’Europe à revoir les mesures de restrictions de v...

« Ouvrez les frontières ! » Ce refrain de la chanson de la reggae star Tiken Djah Fakoly devrait s’appliquer à l...