Guinée : les autorités interdisent la marche du 29 septembre, le FNDC appelle à une désobéissance civile

Les autorités guinéennes ont interdit la marche du FNDC prévue ce mardi 29 septembre contre la candidature d’Alpha Condé à un troisième mandat.

La plateforme anti-troisième mandat dit rejeter cette décision du gouvernement guinéen. Le front national pour la défense de la constitution a invité, dans une déclaration, les citoyens à une désobéissance civile.

« En prenant acte de cette décision illégale de privation de l’exercice des libertés publiques en Guinée, le FNDC maintient sa marche sous la forme de résistance et invite les citoyens à désobéir à cette décision illégale pour faire valoir leur opposition à la candidature illégale de M. Alpha Condé pour un troisième mandat », déclare le FNDC via sa page officielle Facebook.

Après cette décision du FNDC, tout porte à croire qu’une nouvelle journée de violence dans la capitale guinéenne est inévitable demain mardi 29 septembre 2020.

Seneweb.com

Lire aussi

Mali : accusé de complicité avec des terroristes à Koro, le maire de Bamba rentre dans la clandes...

Devenu persona non grata dans sa Commune, Alasseni Telly, maire de Bamba dans le cercle de Koro, devient un clandestin. ...

Mali : ébullition du front social, une dizaine de syndicats en grève !...

Les autorités de la transition ont du pain sur la planche. Pour preuve, une dizaine de syndicats annonce des mouvements...

Côte d’Ivoire : au moins 6 morts dans des violences électorales...

Plusieurs personnes sont décédées dans des violences cette semaine dans le port de Dabou, en Côte d’Ivoire. Les pa...

Burkina-Faso : Sécurité de proximité, une nouvelle police secours voit le jour à Ouagadougou...

Le ministre de la sécurité, Ousseni Compaoré a donné ce 22 octobre 2020 le top de départ des activités de la nouve...