Guinée: plusieurs morts au scrutin sur fond d’intenses et sanglantes violences

Bureaux de vote attaqués, matériel électoral incendié, heurts entre forces de l’ordre et opposants. Dimanche 22 mars en Guinée le référendum constitutionnel et les législatives, boycottés par l’opposition, qui accuse le président, Alpha Condé, de se frayer une voie vers un troisième mandat.

Le vote, prévu de 8 heures à 18 heures (9 heures et 19 heures, heures de Paris), a commencé à l’heure indiquée dans une école du centre-ville de Conakry, près du palais présidentiel. Mais à Ratoma (banlieue de Conakry), des partisans de l’opposition ont attaqué des gendarmes devant des bureaux de vote dans une école. Une autre école dans la même zone a été attaquée, et le matériel électoral saccagé, en l’absence d’électeurs, selon un journaliste de l’AFP et des témoins.

Des violences sanglantes enregistrées ont conduit malheureusement, selon l’opposition à 10 morts alors que le gouvernement déclare avoir enregistré 4 victimes.

Lire aussi

Mali Berabich Tombouctou Taoudeni

Mali: Le Conseil Supérieur des Chefs BERABICH et Alliés engagés pour la stabilité sociale...

Poser le bon diagnostic et trouver des solutions porteuses à  la trilogie la paix, sécurité et développement, t...
Mali Indonésie

Mali-Indonésie: L’ambassadeur Wahyudin a présenté sa lettre de créances au Président de la tr...

L’axe Bamako- Jakarta nouvellement baptisée  » Nusantara » se bonifie. L’ambassadeur de l’Indonésie ...
Mali coton Diazon Ibrahima Diawara

Mali : le rendement record de 3 tonnes de coton à l’hectare de la société Diazon...

Alors que la Compagnie malienne pour le développement des textiles (CMDT) doit annoncer la quantité de sa récolte cot...

Mali : 136 exploitants des mines illégaux interpellés...

Les autorités maliennes ont arrêté 136 personnes exerçant illégalement dans les mines. Ils sont désormais à la di...