Guinée : scrutin sous tension

En Guinée, la présidentielle devrait être organisée à la fin de 2020. Mais le flou règne encore, notamment sur l’identité des candidats. C’est une autre question qui focalise l’attention. 

Alpha Condé, élu en 2010 et en 2015, briguera-t-il un troisième mandat ? La Constitution le lui interdit, mais ses adversaires le soupçonnent de préparer une réforme de la Loi fondamentale qui, remettant les compteurs à zéro, lui permettrait de retenter sa chance.

Réunies au sein du Front national pour la défense de la Constitution (FNDC), les principales figures de l’opposition – comme Cellou Dalein Diallo et Sidya Touré, pour lesquels il fait peu de doute qu’ils seront candidats – font bloc. Mais jusqu’à quand ?

En attendant, manifestations et affrontements rythment le quotidien. Un mois après le début des protestations qui ont éclaté à la mi-octobre, une vingtaine de personnes avaient été tuées et une centaine d’autres blessées.

Autre facteur de tension : les législatives. La date du 16 février a été fixée pour renouveler le mandat, expiré depuis janvier 2018, des députés. Une date que conteste l’opposition, convaincue que le délai est trop court pour que le scrutin soit organisé dans de bonnes conditions car la commission électorale doit encore assainir le fichier électoral et procéder au recensement de près de 6 millions de votants.

Avec jeuneafrique

Lire aussi

Lutte contre le terrorisme au Sahel, une nécessaire accentuation de la coordination s’impose !...

La pleine opérationnalisation de la force conjointe du G5 Sahel à travers son accompagnement sur divers plan a été l...

Guinée : Amnesty international, au moins 50 personnes tuées en toute impunité dans des manifestat...

Selon l’Amnesty international dans un communiqué de presse en Guinée au moins 50 personnes ont tuées en toute impun...

Mali : nomination des responsables de la Transition, le CNSP jette le M5 par-dessus bord...

Le CNSP a, semble-t-il, jeté  l’eau du bain avec le bébé. Les récentes désignations, du président de la tra...

Mali : l’ONU appelle le nouveau pouvoir à reprendre la mise en œuvre de l’accord de paix...

Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, appelle le nouveau pouvoir au Mali à reprendre la mise en oeuvre...