Guinée : Tueries de 2012 à Zogota, certains Guinéens veulent aller plus loin

En Guinée, le vice-président du principal parti d’opposition a été arrêté mercredi sur ordre de la justice. Celle-ci recherche activement d’autres opposants dans le cadre d’une opération lancée après les troubles autour de la récente présidentielle.

Cellou Dalein Diallo, challenger du leader sortant Alpha Condé à la présidentielle du 18 octobre, a dénoncé sur Facebook une opération destinée à faire passer le « coup d’Etat électoral » auquel s’est livré M. Condé selon lui.

Pendant ce temps, la Cour de justice de la Cédéao a déclaré les autorités guinéennes coupables d’homicides et d’actes de torture lors de la répression d’une manifestation dans le village de Zogota qui avait fait six morts en 2012, selon des documents consultés mercredi par l’AFP.

L’Etat guinéen dispose d’un délai de six mois pour payer aux ayants droit des six personnes tuées 5 milliards de francs guinéens (430.000 euros) chacun, ainsi que 3 milliards (260.000 euros) à 15 autres victimes de cette répression.

Voaafrique

Lire aussi

PLUIE D’OBUS SUR AGUELHOK, HIER: Le camp de la MINUSMA visé par des terroristes, des habitations ...

Cela fait plus de deux (02) mois que le camp de la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stab...

G5 SAHEL : Le sommet de la clarification...

Les chefs d’État de la coalition sahélienne et le président français échangeront ce vendredi sur la nouvelle stra...

PROCESSUS ELECTORAL : A la recherche d’un consensus...

Le Premier ministre, Dr Choguel Kokalla Maïga, a rencontré hier, en fin d’après-midi, à la Primature, la classe po...

ASSASSINAT DU PRESIDENT HAÏTIEN: Le point sur l’enquête...

Peu de communications officielles depuis l’annonce de l’assassinat du président haïtien Jovenel Moïse che...