Hama Amadou de retour au Niger

Après trois ans d’absence, l’opposant Hama Amadou est rentré au Niger ce jeudi 14 novembre. L’ex-président de l’Assemblée nationale avait été condamné à un an de prison ferme pour une affaire de trafic international présumé de bébés. Le chef de file de l’opposition avait été évacué en France en 2016 alors qu’il purgeait sa peine. Jeudi soir, il a été accueilli par des centaines de partisans.

Hama Amadou est arrivé en milieu d’après-midi depuis Abidjan par un vol de la compagnie Air Ivoire. Hama Amadou s’est recueilli sur la tombe de sa mère, décédée fin octobre, puis il a quitté le cimetière musulman de Yantala pour regagner son domicile.

Au-delà du deuil, les motivations de l’opposant semblent être aussi politiques. « Il veut participer au dialogue politique avec la classe politique », explique l’opposant Omar Hamidou Tchiana, qui était à ses côtés dans l’avion, ce jeudi après-midi.

D’autres voix dans son entourage laissent entendre que Hama Amadou veut s’engager dans la campagne électorale de 2021, comme il l’a déjà annoncé à deux reprises dans des meetings organisés il y a quelques mois avec la diaspora nigérienne à Accra, au Ghana, et en Turquie.

Ce geste suscite énormément d’interrogations : pourquoi ce retour malgré la condamnation qui pèse toujours contre lui ? « Il faut savoir affronter les choses, les dés sont jetés », commente un proche.

Hama Amadou a-t-il eu des garanties ? A-t-il passé un accord pour rentrer au Niger sans être inquiété par la justice ? « Non », assure-t-on tant du côté des autorités que de ses conseillers.

Pas de discours, pas de meeting : Hama Amadou n’a pas prévu de rencontre politique ces jours-ci. Il veut, souligne un de ses proches, observer une période de recueillement de 40 jours suite à la disparition de sa mère.

Rfi

Lire aussi

Diadié dit Amadou Sankaré

Mali: Diadié Sankaré remporte l’élection présidentielle du patronat avec 89 voix sur 155...

Diadié dit Amadou Sankaré a largement remporté l’élection du président du Conseil National du Patronat du Mal...

Burkina-Faso : une quarantaine d’hommes armés neutralisée et trois capturés...

Dans la nuit du 23 septembre dernier, plusieurs hommes armés ont été neutralisés près du village de Tapoa-Djerma pa...

Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara, «La place de Guillaume Soro n’est pas dans la campagne éle...

Le chef de l’Etat ivoirien a remis les pendules à l’heure quand on sait que l’ancien président de l’Assemblée...

Mali : le puzzle se reconstitue vers la levée des sanctions...

La junte militaire vient de poser la première pierre constitutive pour une levée de sanctions contre le pays. Le prés...