IBK répond à l’ex Général Moussa Sinko Coulibaly: « Aucun putsch ne prévaudra au Mali »

L’ancien Général Moussa Sinko Coulibaly avait appelé sur Twitter à la « fin du régime » après les tragédies de Boulkessi et Mondoro. Ce samedi 5 octobre, le président a indirectement répondu au désormais homme politique.

Prenant la parole pour s’exprimer sur les attaques de Boulkessi et Mondoro, IBK a profité pour répliquer aux « nostalgiques du putsch ».

« Aucun putsch ne prévaudra au Mali, qu’on se le dise. Et je crois que cela n’est pas du tout à l’ordre du jour et nous ne saurons nous inquiéter.

Mais je tiens à dire combien cela est absolument ignominieux, indécent dans les temps où nous sommes », a-t-il déclaré.

Avant que le président de la République ne réagisse au tweet scandaleux de Moussa Sinko Coulibaly, c’était son fils, Boubacar Keita, qui avait pris sa défense.

« Des personnes devraient avoir la décence de se taire en pareille circonstance.

Privilège d’être Général dans sa quarantaine mais démissionne pour la politique (avec le résultat qu’on connaît) alors même que le pays est en guerre et venir l’ouvrir now?!

Vraiment? Allez vous asseoir, c’est mieux! », avait répondu Bouba sur Twitter.

Malivox.net

Lire aussi

PLUIE D’OBUS SUR AGUELHOK, HIER: Le camp de la MINUSMA visé par des terroristes, des habitations ...

Cela fait plus de deux (02) mois que le camp de la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stab...

G5 SAHEL : Le sommet de la clarification...

Les chefs d’État de la coalition sahélienne et le président français échangeront ce vendredi sur la nouvelle stra...

PROCESSUS ELECTORAL : A la recherche d’un consensus...

Le Premier ministre, Dr Choguel Kokalla Maïga, a rencontré hier, en fin d’après-midi, à la Primature, la classe po...

ASSASSINAT DU PRESIDENT HAÏTIEN: Le point sur l’enquête...

Peu de communications officielles depuis l’annonce de l’assassinat du président haïtien Jovenel Moïse che...