IBK répond à l’ex Général Moussa Sinko Coulibaly: « Aucun putsch ne prévaudra au Mali »

L’ancien Général Moussa Sinko Coulibaly avait appelé sur Twitter à la « fin du régime » après les tragédies de Boulkessi et Mondoro. Ce samedi 5 octobre, le président a indirectement répondu au désormais homme politique.

Prenant la parole pour s’exprimer sur les attaques de Boulkessi et Mondoro, IBK a profité pour répliquer aux « nostalgiques du putsch ».

« Aucun putsch ne prévaudra au Mali, qu’on se le dise. Et je crois que cela n’est pas du tout à l’ordre du jour et nous ne saurons nous inquiéter.

Mais je tiens à dire combien cela est absolument ignominieux, indécent dans les temps où nous sommes », a-t-il déclaré.

Avant que le président de la République ne réagisse au tweet scandaleux de Moussa Sinko Coulibaly, c’était son fils, Boubacar Keita, qui avait pris sa défense.

« Des personnes devraient avoir la décence de se taire en pareille circonstance.

Privilège d’être Général dans sa quarantaine mais démissionne pour la politique (avec le résultat qu’on connaît) alors même que le pays est en guerre et venir l’ouvrir now?!

Vraiment? Allez vous asseoir, c’est mieux! », avait répondu Bouba sur Twitter.

Malivox.net

Lire aussi

Mali: liberté provisoire pour l’artiste Sidiki Diabaté...

Le juge d’instruction du tribunal de grande instance de la commune III de Bamako a accordé au chanteur malien Sid...

Barkhane: trois soldats français ont été tués au Mali...

Trois soldats français ont été tués lundi par une bombe artisanale dans la zone des “trois frontières”, dans le...

Mali: l’AMDH se « réjouit des conditions de détention » des cinq personnalités initialement a...

Arrêtées et détenues par les services de renseignement pendant une semaine, cinq personnalités civiles, dont le cél...

Décès de Soumaila Cissé: la dépouille mortelle arrive le 31 décembre au Mali...

La dépouille mortelle de Soumaila Cissé arrive à Bamako, jeudi, et son enterrement est prévu vendredi 1er janvier 20...