INTRANTS ET EQUIPEMENTS AGRICOLES : Quelles solutions pour la gestion de la subvention ?

Le ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche a organisé, du 22 au 26 février 2021 à Radisson BLU Hôtel, une concertation nationale sur la gestion de la subvention des intrants et des équipements agricoles avec les acteurs concernés (agriculteurs, fournisseurs, société civile etc.). C’était sous la présidence du chef du département, Mohamed Ould Mahmoud.

Le Mali a opté pour la subvention Agricole en vue de faciliter l’accès des producteurs aux intrants et équipements Agricoles à la suite à la déclaration de Malabo en 2014 portant sur le renforcement du financement des investissements publics et privés dans le secteur Agricole.

L’objectif de cet atelier de 5 jours est de trouver des solutions durables, inclusives et appropriées au mécanisme de gestion de la subvention des intrants et équipements Agricoles.

Pour rappel, depuis l’indépendance du pays, la subvention a existé sous plusieurs formes selon l’évolution du contexte politique et socio-économique. Cependant, suite à la crise alimentaire mondiale de 2007, l’usage des engrais et équipements subventionnés au profit des exploitations Agricoles (Familiales et Entreprises Agricoles) est redevenue une pratique intégrante des stratégies de développement Agricole. Elle trouve également en partie sa justification dans la Politique de Développement Agricole (PDA) concernant la gestion des crises alimentaires et nutritionnelles. Face à cette crise, le Mali a mis en place des mesures d’urgence notamment l’opération « Initiative-Riz » pour faciliter l’accès à l’alimentation et des mesures à court et moyen terme pour relancer la production Agricole à travers l’approvisionnement et la subvention des intrants et équipements Agricoles.

Le ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, Mohamed Ould Mahmoud, a expliqué que : « les gouvernements successifs du Mali ont toujours inscrit dans leurs priorités, la mise en œuvre d’une politique de subvention aux producteurs agricoles comme levier d’amélioration de la production et de la productivité Agricoles. »

Bintou Diawara

Lire aussi

TIEMAN COULIBALY, MALI: « Je serai certainement candidat à la prochaine élection présidentielle...

« Au Mali, il faut lever toute ambiguïté sur la durée de la transition », affirme Tiéman Coulibaly. L’ancien min...

ÉVACUATION DES DECHETS SOLIDES ET CURAGE DES COLLECTEURS : Le chef du gouvernement donne le premier...

L’opération qui concerne le District de Bamako et la ville de Kati, prévoit d’évacuer 550.610 m3 de déchets soli...

MAURITANIE : L’ancien président Mohamed Ould Abdel Aziz a été arrêté...

L’ex-président mauritanien, Mohmamed Ould Abdel Aziz, a été arrêté mardi soir aux environs de 20h TU et plac...

TRANSITION : Abdoulaye Diop plaide pour une lecture réaliste et pragmatique de la situation...

Confronté à une crise multidimensionnelle depuis 2012, notre pays a besoin de la solidarité de la communauté interna...