Justice/Burkina : Un inspecteur de sécurité pénitentiaire sous les verrous

Ironie de sort ! Celui qui recevait l’ordre de recevoir ou de maintenir en détention des personnes condamnées à la prison ferme vient d’être à son tour condamné et emprisonné à la prison ferme. Kalfa Millogo, Directeur de la maison d’arrêt et de correction de Ziniaré a été placé sous mandat de dépôt le mardi 4 juillet 2020.

Selon nos confrères de Libreinfo, le désormais ex directeur et nouveau prisonnier demandait de l’argent aux détenus contre leur libération. Informé de l’affaire, le chef de sécurité de la prison a posé plainte contre la pratique malsaine.

Après auditions par la police de plusieurs détenus victimes de son harcèlement, le tribunal de grande instance de Ziniaré a décidé de placer le Directeur Kalfa Millogo sous mandat de dépôt.

Kalfa Millogo, a été nommé Directeur de la maison d’arrêt et de correction de Ziniaré en conseil des ministres le 30 octobre 2019. À moins d’un an de service, celui qui devait veiller au purgatoire des délits commis par des malfrats, purge pour ses propres turpitudes.

Lire aussi

Burkina-Faso : une quarantaine d’hommes armés neutralisée et trois capturés...

Dans la nuit du 23 septembre dernier, plusieurs hommes armés ont été neutralisés près du village de Tapoa-Djerma pa...

Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara, «La place de Guillaume Soro n’est pas dans la campagne éle...

Le chef de l’Etat ivoirien a remis les pendules à l’heure quand on sait que l’ancien président de l’Assemblée...

Mali : le puzzle se reconstitue vers la levée des sanctions...

La junte militaire vient de poser la première pierre constitutive pour une levée de sanctions contre le pays. Le prés...

Mali : le président de la transition, Bah N’Daw, a prêté serment...

L’officier à la retraite et président de la transition du Mali, Bah N’Daw, ainsi que le nouveau vice-président, l...