Tentative d’extorsion: Karim Benzema entendu par un juge d’instruction

Karim Benzema, justice

L’attaquant du Real Madrid Karim Benzema a été entendu par un juge d’instruction, début juillet, en qualité de témoin dans l’affaire de tentative d’extorsion sur un ex-proche, Léo D’Souza.

Nouvel épisode judiciaire pour Karim Benzema. Placé sous le statut de témoin dans l’affaire de tentative d’extorsion sur un ex-proche, l’attaquant du Real a été entendu par un juge d’instruction au début du mois de juillet rapporte l’Equipe ce mardi.

Un non-versement de 50.000 euros au joueur à la base du litige

Cette affaire, débutée en octobre 2018, implique différentes personnes dont Léo D’Souza, « consultant intermédiaire en marketing », Yamna Aghrib, assistante de Benzema, Smaïne Tabennehas, un ami d’enfance de l’attaquant et donc le buteur madrilène. Alors qu’un appel téléphonique doit avoir lieu pour régler un litige sur le non-versement de 50.000 euros après une prestation de l’international tricolore en Egypte, ce coup de fil n’a pas lieu et la situation dérape. Une altercation se produit entre D’Souza et Tabennehas, qui aboutit à une plainte du consultant envers ce dernier. Une enquête est ensuite déclenchée et aboutit à l’ouverture d’une information judiciaire. Puis en novembre 2018, Tabennehas est mis en examen pour tentative d’extorsion et Aghrib pour « complicité de tentative d’extorsion ».

La justice voudrait désormais entendre son frère

Le 4 juillet dernier, Benzema aurait donc été entendu par le juge. Le joueur madrilène indique avoir déposé plainte contre D’Souza pour le non-versement des 50.000 euros et qu’il n’a plus eu de contacts avec lui après l’avoir relancé pour le paiement. D’Souza l’aurait même bloqué sur plusieurs applications de messageries. Karim Benzema a délivré sa version des faits et avoue en vouloir toujours à Tabennehas. « J’ai vu l’ampleur dans les médias, j’ai vu mon nom alors que c’est moi qui me suis fait voler et on me fait passer pour je ne sais pas qui », rapporte le quotidien. « Depuis ce jour, je suis toujours énervé contre lui. Il ne m’a jamais dit qu’il allait voir Léo. »

Fin mai, D’Souza avait réaffirmé avoir été agressé par Tabennehas mais avait dédouané l’attaquant français de tout acté commandité. La justice voudrait désormais entendre le frère cadet de Karim Benzema, Gressy, qui avait fait le lien entre D’Souza et le buteur.

 

 

Lire aussi

Ibrahima Diawara remise trophée Segou Mali

Mali: Ibrahima Diawara aux côtés de la jeunesse de Ségou...

Le président du Parti Mouvement Maliens Tout Court, Mouvement pour la solidarité et le développement (MTC-MSD), Ibrah...
Mali Berabich Tombouctou Taoudeni

Mali: Le Conseil Supérieur des Chefs BERABICH et Alliés engagés pour la stabilité sociale...

Poser le bon diagnostic et trouver des solutions porteuses à  la trilogie la paix, sécurité et développement, t...
Mali Indonésie

Mali-Indonésie: L’ambassadeur Wahyudin a présenté sa lettre de créances au Président de la tr...

L’axe Bamako- Jakarta nouvellement baptisée  » Nusantara » se bonifie. L’ambassadeur de l’Indonésie ...
Mali coton Diazon Ibrahima Diawara

Mali : le rendement record de 3 tonnes de coton à l’hectare de la société Diazon...

Alors que la Compagnie malienne pour le développement des textiles (CMDT) doit annoncer la quantité de sa récolte cot...