La France décore deux officiers mauritaniens

Capture d’ecran

Au nom du président de la République française, l’ambassadeur de France à Nouakchott, Son Excellence Joël Mayer, a élevé au rang  de chevalier de l’Ordre national de la légion d’honneur, le général de brigade Brahim Vall Ould Cheibany et le lieutenant-colonel Cheikhna Ould Elgotob. 

Le 14 Juillet, à l’occasion d’une grande réception organisée par l’ambassadeur pour célébrer  la fête nationale française du 14 Juillet. Créé par Napoléon 1er, il y a plus de deux siècles, l’ordre national de la légion d’honneur est, la plus importante décoration française.

Comportant cinq grades, elle est destinée à distinguer les Français pour leur grand mérite. Elle peut également être attribuée par le président français aux étrangers en reconnaissances des services rendus à la France ou aux causes défendues par celle-ci.

Le général de Brigade Brahim Vall est le directeur du Collège de Défense des pays du G5 Sahel, qui a son Q G au Mali. Ce collège a abrité la conférence des chefs d’États des pays du G5 Sahel et le Président  français, en marge du sommet de l’Union Africaine début juillet courant.

Selon l’ambassadeur, le président français a été impressionné par cette institution. M. Mayer a aussi loué le rôle joué par le général Brahim Vall dans le développement de la coopération militaire entre les deux pays, d’une part, quand il commandait le 3ème bureau et  d’autre part, depuis sa nominatation pour piloter le projet de cette école.

Quant au lieutenant -colonel Cheikha Ould Elgotob, il a selon M. Mayer, déjoué en février 2011, avec ses hommes, une attaque terroriste d’AQMI qui visait l’ambassade de France en Mauritanie.

Il s’agissait d’un véhicule kamikaze bourré de plus d’une tonne d’explosif, que le lieutenant-colonel a intercepté et détruit à l’entrée de Nouakchott, hors de la ville. Ce qui a permis d’éviter de faire des victimes parmi la population. Seuls les trois terroristes qui étaient à bord ont péri.

Nord sud journal avec Mauri Actu

Lire aussi

Burkina : au moins 5 soldats tués dans une embuscade dans le Nord-Ouest...

Au moins cinq soldats burkinabè ont été tués dans la nuit de jeudi à vendredi dans une embuscade dans le nord-ouest...

Mali : Après le départ d’une partie des populations de Tombouctou, une crise humanitaire poi...

Suite au déplacement des populations de la ville de Tombouctou de peur d’un affrontement entre groupes armés et ...

Mali: pourquoi le Niger accuse des membres du HCUA de complicité avec les terroristes ?...

Selon des informations recueillies par RFI, des personnalités de Kidal, dans le nord du Mali, seraient impliquées dire...

Mali : ce qui s’est « vraiment » passé à Niono et qui a fait 2 morts et plus de 20 blessés...

La ville de Niono, dans la région de Ségou, a connu une violence sans précédent le 19 septembre 2019. Des jeunes sur...