L’Australie fournit des armes au Mali mais aussi à la Libye

Des entreprises d’armement australiennes livrent des armes à des pays africains souffrant d’instabilité et de violence, ont rapporté plusieurs médias.

Selon un rapport de Guardian, relayé par Intellivoire, plusieurs entreprises australiennes de production d’armes ont été autorisées à produire et exporter des armes vers plusieurs pays africains dont la Libye, le Soudan, la Somalie, le Mali, la République Centrafricaine et la République démocratique du Congo. Selon des documents vus par Guardian, « la majorité des exportations est allée au Mali. Le gouvernement australien a délivré 16 permis d’exportation d’armes au Mali en 2019 seulement ».

Le mali est violement touché par le terrorisme avec des attaques menées par des militants djihadistes presque régulièrement. Ces armes pourraient donc permettre d’accroître la force de frappe des forces armées du pays. Les 31 permis obtenus l’année dernière par les sociétés australiennes pour exporter des armes en Afriques, ont été toutes obtenues pour des pays en difficultés sécuritaires et en proie à des violences, y compris la Libye et la Centrafrique, malgré les embargos sur les armes.

beninweb

Lire aussi

Mali Berabich Tombouctou Taoudeni

Mali: Le Conseil Supérieur des Chefs BERABICH et Alliés engagés pour la stabilité sociale...

Poser le bon diagnostic et trouver des solutions porteuses à  la trilogie la paix, sécurité et développement, t...
Mali Indonésie

Mali-Indonésie: L’ambassadeur Wahyudin a présenté sa lettre de créances au Président de la tr...

L’axe Bamako- Jakarta nouvellement baptisée  » Nusantara » se bonifie. L’ambassadeur de l’Indonésie ...
Mali coton Diazon Ibrahima Diawara

Mali : le rendement record de 3 tonnes de coton à l’hectare de la société Diazon...

Alors que la Compagnie malienne pour le développement des textiles (CMDT) doit annoncer la quantité de sa récolte cot...

Mali : 136 exploitants des mines illégaux interpellés...

Les autorités maliennes ont arrêté 136 personnes exerçant illégalement dans les mines. Ils sont désormais à la di...