Mali: un gendarme et un garde pénitentiaire tués dans une attaque dans le Centre

Un gendarme et un surveillant de prison ont été tués dans la nuit de lundi à mardi ce 11 août, dans deux attaques contre une prison et une gendarmerie dans le Centre du Mali, une zone théâtre de récents assauts attribués aux jihadistes.

Selon une source judiciaire, « Il y a eu une attaque d’un groupe armé dans la nuit du 10 au 11 août à Kimparana. La brigade de gendarmerie et la prison ont été ciblées. Le bilan est de 2 morts, un gendarme et un surveillant de prison », a annoncé mardi à l’AFP Dramane Diarra, procureur du tribunal de Grande instance de Koutiala. Kimparana, qui dépend juridiquement de Koutiala, est une localité située dans le cercle de San, dans la région de Ségou. La brigade de gendarmerie de Kimparana a été « incendiée », a dit le procureur Diarra. « 5 détenus se sont évadés » lors de l’attaque de la prison, a-t-il ajouté, sans plus de détails sur cette attaque. »Le calme est revenu. Les militaires maliens sont là en masse.

Le 2 août dernier, 5 soldats maliens ont été tués et cinq blessés lors de deux attaques simultanées dans le cercle de Niono, dans la région de Ségou, à une centaine de kilomètres de la frontière mauritanienne, où les forces armées ont essuyé plusieurs sérieux revers depuis le début de l’année. Cette double attaque s’est déroulée entre Goma-Coura et Diabaly.

Notons qu’aux attaques jihadistes, se mêlent des affrontements communautaires entre les Peuls, majoritairement éleveurs, et les ethnies bambara et dogon, pratiquant essentiellement l’agriculture, qui ont créé des « groupes d’autodéfense », en s’appuyant notamment sur les chasseurs traditionnels dozos.

Avec Afp

Lire aussi

Le Mali : dans une situation confuse, le CNSP se barricade...

Le Mali, depuis le mois de juin passé, n’est plus gouverné. La révolution populaire déclenchée le 05 juin dernier...

Mali : procès de Clément Dembélé délibéré le 30 septembre...

Le procès de Clément Dembélé s’est déroulé, hier dans une salle d’audience du tribunal de grande instance de l...

Mali : L’homme caché du putsch du 18 août, le Général Cheick Fantamadi Dembélé devenu encomb...

Dans les milieux proches des putschistes, le nom du Gal Cheick Fantamadi  Dembélé revient constamment dans les é...

Transition au Mali : Le Colonel Assimi Goîta signe 14 décrets au profit de la camarilla dont un de...

Le président du Comité National du Salut du Peuple (CNSP), le colonel Assimi Goîta, a procédé à des nominations of...