Le groupe AFD lance un fonds de 16,6 millions $ dédié aux entreprises innovantes en Afrique

L’Agence française de développement (AFD) lance un fonds de 15 millions d’euros (16,6 millions $) dédié aux start-up africaines. La création de l’entité vise à améliorer l’accès aux financements des start-up en début d’activité.

Celles-ci seront sélectionnées dans une quarantaine de pays africains, et bénéficieront en plus de l’assistance technique, d’un soutien financier pouvant atteindre 300 000 euros.

Sur le continent, 20 % des PME peuvent prétendre à un prêt bancaire et 87 % des start-up n’ont pas accès à des financements, souligne l’AFD dans une note d’information. La gestion de ce fonds d’amorçage sera confiée à des institutions financières partenaires de l’AFD ; telles que GreenTec Capital Africa, l’association Entrepreneurs & Développement ou encore le consortium Mercy Corps Europe/ Suguba.

Ce fonds est une composante de l’initiative « Choose Africa » lancée en mars 2019 par le groupe AFD dans le but de soutenir 10 000 start-up et PME en Afrique, d’ici 2022. Selon une étude portant sur le financement des PME en Afrique, publiée en novembre 2019 par la filiale de l’AFD dédiée au secteur privé, Proparco, le déficit de financement des PME en Afrique est estimé à 330 milliards $.

Chamberline Moko

Lire aussi

PLUIE D’OBUS SUR AGUELHOK, HIER: Le camp de la MINUSMA visé par des terroristes, des habitations ...

Cela fait plus de deux (02) mois que le camp de la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stab...

G5 SAHEL : Le sommet de la clarification...

Les chefs d’État de la coalition sahélienne et le président français échangeront ce vendredi sur la nouvelle stra...

PROCESSUS ELECTORAL : A la recherche d’un consensus...

Le Premier ministre, Dr Choguel Kokalla Maïga, a rencontré hier, en fin d’après-midi, à la Primature, la classe po...

ASSASSINAT DU PRESIDENT HAÏTIEN: Le point sur l’enquête...

Peu de communications officielles depuis l’annonce de l’assassinat du président haïtien Jovenel Moïse che...