Le Mali lance un nouveau portail pour rapporter les cas de corruption

Mohamed Salaha

Le ministère de la Reforme de l’Administration et de la Transparence de la Vie Publique lance sa nouvelle plateforme web.  Objectif lutter contre la corruption.

Le ministère de la réforme de l’administration a lancé ce 6 décembre le tout nouveau site web sur le lequel les maliens peuvent désormais rapporter des cas de corruption. Les maliens peuvent  accéder aux informations sur la gouvernance, la transparence à partir du site web. Les citoyens peuvent également partager des informations sur la corruption, la transparence, la gouvernance entre autres  avec le ministère.

L’objectif des autorités maliennes est de  dialoguer directement avec les citoyens dans le cadre de lutte contre la corruption. Selon la ministre de la réforme de l’administration et de la transparence de la vie publique, Safia Boly, le portail va  « renforcer la confiance  sur les conséquences de la corruption ».

« Quand la corruption s’installe, il réduit ou retarde le développement et peut détruire la sécurité d’un pays », ajoute-t-elle.

Le vérificateur général a révélé en 2016 que 153 milliards de FCFA détournés en deux ans à cause de la corruption et de la mauvaise gestion. Par exemple, afin de détourner des centaines de millions de francs CFA, des travailleurs ont fabriqué des faux documents pour justifier des dépenses.

A travers ce site web,  « que le citoyen soit dans le pays, ou qu’il soit dans la diaspora, il aura l’opportunité de rester toujours informer sur les différents échanges que nous avons mais aussi sur les reformes tout en lui rassurant que nous continuons à améliorer la transparence dans notre fonction »,  ajoute la ministre Safia Boly.

 

Mohamed Salaha

Lire aussi

Burkina : au moins 5 soldats tués dans une embuscade dans le Nord-Ouest...

Au moins cinq soldats burkinabè ont été tués dans la nuit de jeudi à vendredi dans une embuscade dans le nord-ouest...

Mali : Après le départ d’une partie des populations de Tombouctou, une crise humanitaire poi...

Suite au déplacement des populations de la ville de Tombouctou de peur d’un affrontement entre groupes armés et ...

Mali: pourquoi le Niger accuse des membres du HCUA de complicité avec les terroristes ?...

Selon des informations recueillies par RFI, des personnalités de Kidal, dans le nord du Mali, seraient impliquées dire...

Mali : ce qui s’est « vraiment » passé à Niono et qui a fait 2 morts et plus de 20 blessés...

La ville de Niono, dans la région de Ségou, a connu une violence sans précédent le 19 septembre 2019. Des jeunes sur...