Le Mali va consacrer près de 10 milliards FCFA pour relancer le chemin de fer entre Bamako et la frontière du Sénégal

Les autorités maliennes veulent accélérer la relance du trafic ferroviaire. Au cours de son conseil d’administration, tenu la semaine dernière à Bamako, la Société du patrimoine ferroviaire du Mali (SOPAFER Mali SA) a tablé sur son programme d’activités 2019-2020.

Il en ressort qu’une enveloppe de 9,87 milliards FCFA sera affecté à la réhabilitation et à la relance de la ligne de chemin de fer qui relie Bamako à la ville de Diboli, à la frontière sénégalaise. Ce tronçon est un segment de la voie Bamako-Dakar.

Les fonds alloués serviront aux travaux de remise à niveau de 586 km de rails, la réhabilitation de 19 gares ferroviaires, la réhabilitation des dépôts et ateliers de maintenance, l’acquisition des locomotives ainsi que l’acquisition d’outillage pour l’entretien et la maintenance du matériel roulant.

En arrêt depuis mai 2018, l’abandon du trafic ferroviaire entre Bamako et Dakar a anéanti l’économie des localités traversées par les rails, notamment dans la région de Kayes, ce qui a eu pour conséquence l’orpaillage illégal, la paupérisation et l’exode rural.

agenceecoin

Lire aussi

Burkina : Washington menace d’arrêter sa coopération sécuritaire avec le Pays...

Les Etats-Unis ont exigé mercredi 8 juillet, une « action rapide » des autorités burkinabè contre les exactions c...

Niger : trafic international de drogue, deux réseaux dans les mailles de l’OCRTIS...

Deux réseaux de trafic international de « drogue à haut risque » ont été interpellés par l’Office cen...

Mali : Imam Mahmoud Dicko, «Nous avons renoncé à la démission d’IBK, nous n’avons rien eu en...

Le Mouvement du 5 Juin – Rassemblement des Forces Patriotiques (M5-RFP) a tenu, hier 8 juillet dans la soirée, une co...

Afrique : le Maroc, premier producteur de cannabis dans le monde...

Un rapport de l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC) classe le Maroc en tête des pays produc...