Le Mali va consacrer près de 10 milliards FCFA pour relancer le chemin de fer entre Bamako et la frontière du Sénégal

Les autorités maliennes veulent accélérer la relance du trafic ferroviaire. Au cours de son conseil d’administration, tenu la semaine dernière à Bamako, la Société du patrimoine ferroviaire du Mali (SOPAFER Mali SA) a tablé sur son programme d’activités 2019-2020.

Il en ressort qu’une enveloppe de 9,87 milliards FCFA sera affecté à la réhabilitation et à la relance de la ligne de chemin de fer qui relie Bamako à la ville de Diboli, à la frontière sénégalaise. Ce tronçon est un segment de la voie Bamako-Dakar.

Les fonds alloués serviront aux travaux de remise à niveau de 586 km de rails, la réhabilitation de 19 gares ferroviaires, la réhabilitation des dépôts et ateliers de maintenance, l’acquisition des locomotives ainsi que l’acquisition d’outillage pour l’entretien et la maintenance du matériel roulant.

En arrêt depuis mai 2018, l’abandon du trafic ferroviaire entre Bamako et Dakar a anéanti l’économie des localités traversées par les rails, notamment dans la région de Kayes, ce qui a eu pour conséquence l’orpaillage illégal, la paupérisation et l’exode rural.

agenceecoin

Lire aussi

Burkina-Faso : une quarantaine d’hommes armés neutralisée et trois capturés...

Dans la nuit du 23 septembre dernier, plusieurs hommes armés ont été neutralisés près du village de Tapoa-Djerma pa...

Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara, «La place de Guillaume Soro n’est pas dans la campagne éle...

Le chef de l’Etat ivoirien a remis les pendules à l’heure quand on sait que l’ancien président de l’Assemblée...

Mali : le puzzle se reconstitue vers la levée des sanctions...

La junte militaire vient de poser la première pierre constitutive pour une levée de sanctions contre le pays. Le prés...

Mali : le président de la transition, Bah N’Daw, a prêté serment...

L’officier à la retraite et président de la transition du Mali, Bah N’Daw, ainsi que le nouveau vice-président, l...