Le Niger et le Mali vont mettre en place un Comité inter-gouvernemental de sécurité

En visite de travail et d’amitié le 7 septembre 2019 à Bamako, le chef de l’Etat Nigérien, Issoufou Mahamadou et son homologue Malien, Ibrahim Boubacar Keïta, ont convenu de la création d’un Comité transfrontalier de sécurité.

La mise sur pied de ce comité a pour but de mieux lutter contre le terrorisme. Il sera composé des ministres en charge de la défense, de la sécurité, des affaires étrangères, de la justice, des finances, ainsi que des représentants des conseils nationaux de sécurité.

Les deux présidents ont renouvelé leur volonté d’en finir avec l’insécurité et le terrorisme dans la région.

Dans ce volet plus précisément, les deux dirigeants ont affiché une convergence de vue marquée par une approche sous-régionale et régionale afin de combattre plus efficacement ce phénomène. Cette approche devrait notamment se traduire par des échanges de renseignements et une mutualisation des moyens.  Selon les deux chefs d’Etat, l’éradication du terrorisme dans la bande sahélo-saharienne passe par le renforcement des mécanismes bilatéraux et multilatéraux. Enfin, les deux présidents misent beaucoup sur le sommet extraordinaire de la CEDEAO, prévu le 14 septembre 2019 à Ouagadougou, afin de mettre sur pied des nouvelles mesures favorisant une coopération renforcée entre Etats mais également un soutien plus important de la communauté internationale.

Lire aussi

PRÉSIDENCE DU PATRONAT DU MALI : Vers une désignation consensuelle du PDG du Groupe  AZALAÏ, Mo...

Dirigé par une administration provisoire, depuis six mois, sur fonds de crise consécutive à l’élection d’un nouv...

CONSEIL NATIONAL DU PATRON: Qui veut agiter les vieux démons ?...

Le Conseil national du patronat Malien sort de la crise. Mais, visible- ment, cela ne semble pas être du goût de tout ...

Burkina Faso : 11 soldats tués dans l’attaque contre un convoi de ravitaillement dans le Sahe...

Onze soldats burkinabè ont été tués dans l’attaque qui visé, lundi, un convoi de ravitaillement escorté par ...

Moussa Ag Acharatoumane : «Le Premier ministre par intérim aurait dû profiter de cette tribune po...

Moussa Ag Acharatoumane, secrétaire général du Mouvement pour le Salut de l’Azawad (MSA) est un acteur clé aussi b...