Le retour du festival au désert divise Tombouctou

@DR

Longtemps resté en exile, le festival au désert fait son retour à Tombouctou ce 28 janvier prochain avec un concert géant sur la place Sankoré de la ville.

Depuis cette annonce, des voix se lèvent pour dénoncer non seulement le lieu choisi mais aussi le timing  de ce haut rendez-vous culturel et musical.  « L’insécurité persistante, les menaces qui planent sur la ville, la psychose ne sont pas un contexte favorable pour la tenue d’un événement festif », dénonce une partie de la société civile de Tombouctou dans un communiqué signé par Hamza Maiga, ce 25 janvier.  Pour des raisons de sécurité, les organisateurs ont évité de communiquer sur cet évènement sur leur site web, pourtant plate-forme officiale d’information et d’accréditation du festival. Nous « appelons à la sagesse des organisateurs pour annuler purement et simplement cette manifestation qui constitue une menace pour la quiétude des populations », insiste Hamza Maiga dans son communiqué.

En dehors du cadre sécuritaire, un autre débat s’ouvre. Il s’agit du lieu choisi.  En effet, cette majestueuse dune de sable de la place Sankoré où devra se tenir le concert du festival est contestée par les cadres de Tombouctou. « Il faut savoir que la place de Sankoré est une esplanade de la mosquée (du même nom), à cet effet, elle fait partie intégrante de mosquée et ne peut être un centre culturel », souligne Moulaye Ahmed Ould Abdoulaye (Abeydi), un cadre de la région de Tombouctou.

Absent de la région depuis cinq ans, l’emblématique festival au désert est un rendez-vous touristique incontournable de la région de Tombouctou. Depuis la crise malienne, le festival au désert se tenait en exile et notamment dans les camps de réfugiés maliens dans les pays voisins comme le Burkina Faso et sur les scènes internationaux.

Nord Sud Journal

Lire aussi

Tchad : 50 éléments du CCMSR abattus par l’armée tchadienne...

L’armée tchadienne affirme, dans un bilan provisoire, avoir abattu plus de 50 éléments du Conseil de commandeme...

Mali : une nouvelle attaque des hommes armés non identifiés...

Le village de Tanoussogou  situé dans la Commune de Koulogon a été une cible d’attaqué hier, le 19 février 2...

Mali : arrestation de deux braqueurs connus des services de police, M.D et AG...

Saisit par plusieurs plaintes pour braquage à mains armées suivi de dépossession de motos et divers objets, le Commis...
Opération, FAMAS, Foret, Terroriste, Mali,

Mali : une dizaine d’assaillants neutralisés dans une opération de ratissage dans la forêt de B...

Après la capture, mardi, de trois chefs terroristes et la neutralisation de beaucoup d’autres à Somadougou, l’arm...