Le Tchad adapte la commercialisation de son bétail pour faire face à l’insécurité

D’habitude, le cheptel tchadien est conduit sur pied vers les pays voisins pour y être vendu. Mais la guerre dans les pays voisins, comme le Nigeria et la Libye, a conduit les autorités à inventer un nouveau modèle d’exploitation.

Samedi 29 février, un abattoir permettant d’exporter de la viande au lieu du bétail a été inauguré à Moundou, à 500 km au sud de la capitale, par le président Idriss Déby.

L’insécurité qui sévit en Libye et au Nigeria, deux grands acheteurs du cheptel tchadien, a plombé les exportations. Pour contourner cette situation qui impacte négativement le secteur de l’élevage, deuxième pourvoyeur de ressources à l’économie tchadienne, les autorités poussent à ne plus exporter du bétail sur pied, mais plutôt des carcasses.

Rfi

Lire aussi

Mali : les négociations se poursuivent aujourd’hui avec le CNSP et Syndicats de l’éducation...

Les lignes n’ont toujours pas bougé entre le Comité national pour le salut du peuple (CNSP) et les syndicats de l’...

Mali : des experts proposent une transition de 2 ans avec un président choisi par la junte...

Des experts désignés par les militaires au pouvoir au Mali ont proposé vendredi une transition de deux ans conduite p...

Mali : les fouilles des comptes d’IBK n’ont rien donné...

Douteux ou surprenant ? Les fouilles des comptes de l’ancien président de la république du Mali, IBK actuelleme...

États-Unis : au moins 10 morts dans un incendie géant en Californie...

On déplore désormais plus d’une vingtaine de morts dans les incendies qui ravagent la côte pacifique américaine. E...