Le Tchad adapte la commercialisation de son bétail pour faire face à l’insécurité

D’habitude, le cheptel tchadien est conduit sur pied vers les pays voisins pour y être vendu. Mais la guerre dans les pays voisins, comme le Nigeria et la Libye, a conduit les autorités à inventer un nouveau modèle d’exploitation.

Samedi 29 février, un abattoir permettant d’exporter de la viande au lieu du bétail a été inauguré à Moundou, à 500 km au sud de la capitale, par le président Idriss Déby.

L’insécurité qui sévit en Libye et au Nigeria, deux grands acheteurs du cheptel tchadien, a plombé les exportations. Pour contourner cette situation qui impacte négativement le secteur de l’élevage, deuxième pourvoyeur de ressources à l’économie tchadienne, les autorités poussent à ne plus exporter du bétail sur pied, mais plutôt des carcasses.

Rfi

Lire aussi

Ibrahima Diawara remise trophée Segou Mali

Mali: Ibrahima Diawara aux côtés de la jeunesse de Ségou...

Le président du Parti Mouvement Maliens Tout Court, Mouvement pour la solidarité et le développement (MTC-MSD), Ibrah...
Mali Berabich Tombouctou Taoudeni

Mali: Le Conseil Supérieur des Chefs BERABICH et Alliés engagés pour la stabilité sociale...

Poser le bon diagnostic et trouver des solutions porteuses à  la trilogie la paix, sécurité et développement, t...
Mali Indonésie

Mali-Indonésie: L’ambassadeur Wahyudin a présenté sa lettre de créances au Président de la tr...

L’axe Bamako- Jakarta nouvellement baptisée  » Nusantara » se bonifie. L’ambassadeur de l’Indonésie ...
Mali coton Diazon Ibrahima Diawara

Mali : le rendement record de 3 tonnes de coton à l’hectare de la société Diazon...

Alors que la Compagnie malienne pour le développement des textiles (CMDT) doit annoncer la quantité de sa récolte cot...