Mali : les enfants au cœur de l’édition 2019 du festival  Équations Nomades

Vécue sous le thème de  «Entreprenariat Culturel et création contemporaine: Défis majeurs pour la jeunesse», la 3ème édition du festival Équations Nomades avait à cœur les enfants, qui ont reçu des formations artistiques au service de la paix et de la cohésion sociale.

Ils sont 120, venus des quatre coins du Mali, de Kayes à Kidal en passant par Bamako,à avoir participé à ce festival. Durant 5 jours, ils ont été formés sur la thématique de la paix, mais également dans des ateliers d’apprentissage dans des domaines artistiques comme la musique, la danse, le théâtre, la couture, la photographie et bien d’autres.

Une belle opportunité pour les enfants, comme en témoigne Mariam Kassogué, Présidente du Parlement des enfants de la région de Mopti. «J’ai choisi l’option dessin et j’ai été vraiment surprise de constater que je pouvais faire de beaux dessins. Je m’en croyais incapable jusqu’à maintenant». Mariam espère apprendre beaucoup pour ensuite aller former à son tour les membres du Parlement des enfants de Mopti.

Pour la participante de la région de  Ségou OumouDioré, cette rencontre est un vrai brassage culturel. « Équations Nomades nous permet de découvrir la culture de toutes les régions du Mali », déclare-t-elle. Ces enfants venus de partout et qui parlent différentes langues forment désormais une équipe pour promouvoir la paix et la cohésion sociale. « Nous sommes répartis en groupes de quatre personnes qui parlent différentes langues, mais on se débrouille bien pour communiquer entre nous », affirme Oumou. Un bel exemple de cohésion.

Un esprit qui anime aussi les organisateurs du festival. La représentante des artistes formateurs, Mme Anne Gravoin, s’est déclarée émue par  les réactions qu’elle a perçues chez  les enfants, leurs émotions, leur chaleur et leur curiosité. La violoniste a ainsi pu échanger avec une jeune participante qui découvrait son instrument, le violon, pour la première fois de sa vie.

Outre la découverte artistique, le festival, selon ses initiateurs, est également un espace de promotion de l’emploi jeune. Les 120 participants seront suivis et accompagnés  jusqu’à leur majorité pour leur insertion professionnelle. Le bilan des précédentes éditions est de 200 bénéficiaires formés et les négociations sont en cours pour leur obtenir des bourses de formation.

Lire aussi

PLUIE D’OBUS SUR AGUELHOK, HIER: Le camp de la MINUSMA visé par des terroristes, des habitations ...

Cela fait plus de deux (02) mois que le camp de la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stab...

G5 SAHEL : Le sommet de la clarification...

Les chefs d’État de la coalition sahélienne et le président français échangeront ce vendredi sur la nouvelle stra...

PROCESSUS ELECTORAL : A la recherche d’un consensus...

Le Premier ministre, Dr Choguel Kokalla Maïga, a rencontré hier, en fin d’après-midi, à la Primature, la classe po...

ASSASSINAT DU PRESIDENT HAÏTIEN: Le point sur l’enquête...

Peu de communications officielles depuis l’annonce de l’assassinat du président haïtien Jovenel Moïse che...