Ligue des champions: la suspension de Neymar réduite par le TAS

Le Tribunal arbitral du sport TAS a décidé ce mardi de réduire la sanction infligée à Neymar en Ligue des champions. L’attaquant du PSG, initialement suspendu trois matchs par l’UEFA, n’aura finalement que deux matchs à purger.

C’est une excellente nouvelle pour le PSG. Le Tribunal arbitral du sport, saisi par le club de la capitale, a décidé ce mardi de réduire la sanction de Neymar en Ligue des champions. Suspendu initialement trois matchs par l’UEFA, pour ses propos contre l’arbitre du 8e de finale retour face à Manchester United la saison passée (1-3), l’attaquant brésilien n’aura finalement que deux matchs à purger.

De retour pour le déplacement à Bruges

L’artiste de 27 ans, qui a vécu un retour agité le week-end dernier en Ligue 1, manquera donc la réception du Real Madrid, ce mercredi au Parc des Princes (21h), et le déplacement à Galatasaray le 1er octobre. Mais il sera de retour pour le voyage à Bruges le 22 octobre, lors de la troisième journée de la phase de poules.

De quoi réjouir Thomas Tuchel, qui doit composer avec un secteur offensif appauvri à l’heure de préparer ce premier choc face au Real de Zinedine Zidane. En plus de Neymar, le coach parisien déplore également les absences de Kylian Mbappé, Edinson Cavani et Julian Draxler, tous blessés.

Lire aussi

Mali, violations droits humain, fama,gatia,

Mali : à Douentza, « les corps sans vie des peuls sont abandonnés comme ceux des vaches en saiso...

La scène est irréaliste. À trois kilomètres du poste de l’armée malienne, à l’entrée de la ville de Douentza ...
Banamba djihadiste attaque

Burkina : ce que l’on sait de l’information sur la mort de Djafar Dicko, le chef de Ansaroul isl...

Le chef de Ansaroul Islam, la branche Burkinabè de JNIM, Djafar Dicko serait mort dans un raid le 1er octobre dernier a...

Lutte anti-corruption au Mali : les dossiers de l’avion du président IBK et les équipements mili...

Amadou Baïba Kouma, Sidi Mohamed Kagnassi, Mme Boiré Fily Sissoko ancienne ministre des Finances … et Moustapha Ben ...

Accord d’Alger-opérations militaires : IBK face à ses paroles !...

L’homme avait habitué les Maliens à pointer du doigt les autres, accusant ses prédécesseurs de tous les péchés d...