Mali: 37 blessés dans la violente manifestation contre le QG du G5 Sahel

Communique du DG de la police nationale

Le 05 juillet 2019, à partir de 15 heures, les jeunes de l’association « SIGUIDA LAKANA » et sympathisants de Badalabougou, hostiles à l’implantation du siège du G5 Sahel au Mess des Officiers, ont organisé une marche de protestation sur l’itinéraire Palais de la culture – Mess des Officiers, en lieu et place du meeting d’information initialement annoncé.

Ladite marche n’étant pas autorisée, a été dispersée par les forces de l’ordre, attaquées sur cinq fronts à coups de jets de pierres.

Cette manifestation est d’autant plus incompréhensible que le gouvernement a décidé, en Conseil des Ministres, de la délocalisation du siège du G5 Sahel. Une décision pourtant vivement saluée par les organisateurs de ces manifestations.

Le bilan de cette manifestation est ainsi qu’il suit :

– 37 blessés ;

– 07 véhicules des forces de l’ordre endommagés ;

– 25 personnes interpellées.

Suite à cette manifestation, il nous a été donné de constater, dans une vidéo-amateur, circulant sur les réseaux sociaux, des agents de l’ordre endommageant des véhicules d’autrui.

La hiérarchie rappelle que le maintien de l’ordre est une école de tolérance.

Cet acte regrettable de certains éléments des forces de l’ordre fait l’objet d’une enquête de l’Inspection de la Police Nationale.

Ses auteurs seront identifiés et subiront toute la rigueur de la loi.

 

Lire aussi

Niger : le gouvernement interdit toute réexportation du riz entré sur son territoire...

Le Niger vient d’interdire « strictement » toute réexportation du riz entré sur le territoire national, ...

Mali: Après l’Imam Mahmoud Dicko, la plateforme anticorruption salue l’action récente ...

L’opération « mains propres » de la justice déclenchée au Mali la semaine dernière se poursuit. Après l&r...

Mali : les TDR du dialogue national inclusif validés mais sur fond de divergences...

Les termes de référence du dialogue national inclusif ont été validés ce lundi 16 septembre 2019 à Bamako. Les org...

Mali : le juge islamique, Houka Houka Ag Alhousseini plaide pour un débat entre les religieux afin ...

À Bamako depuis plus d’une semaine, le juge islamique de Tombouctou, Houka Houka Ag Alhousseini a rencontré plusieur...