Mali : 37 peulhs tués dont un chef de village près de Bankass dans le centre

Mali dozo centre, Dabali, hommes tués, chasseurs, Mali,

Malgré le processus de préparation du DDR en cours à Mopti, les attaques communautaires ne s’affaiblissent pas dans le centre du Mali. Au moins 37 civils peulhs ont trouvé la mort dans une attaque attribuée à des chasseurs dozo.

Une attaque dans le centre du Mali a causé la mort de plusieurs civils peulhs et des nombreux  blessés a annoncé le gouvernement malien dans un communiqué lu à la télévision ce 1er janvier au soir. Cette attaque rend difficile le processus de désarmement des milices communautaires dans le centre du Mali et aggrave en même temps la fragile cohabitation entre les communautés du centre du Mali qui s’accusent mutuellement des exactions.

Selon le porte-parole du gouvernement malien, l’attaque contre le village de Kouloghon dans le cercle de Bankass a fait 37 morts parmi les civils. « Des hommes armés habillés en tenu traditionnel des dozos ont attaqué le village aux alentours de 5 heures du matin ce mardi 1er janvier 2019. En plus des morts, il y a eu plusieurs blessés et des habitations incendiées », annonce le gouvernement du Mali dans un communiqué lu à la télévision nationale. L’association peulh, Tabital Pulaaku annonce que le chef du village,  Moussa DIALLO ainsi qu’une vieille femme et une fillette sont parmi les victimes de cette attaque qu’elle attribue à la milice communautaire dozo d’être à l’origine de cette attaque. Les membres de l’association Tabital Pulaaku feront un rassemblement ce 2 janvier à Bamako pour dénoncer les exactions contre les peulhs dans le centre.

Il y a quelques jours, le gouvernement du Mali a initié un processus de désarmement des milices du centre du Mali et qui doit commencer à la fin de ce mois de janvier afin de diminuer dans les violences communautaire. Cette attaque rendra difficile ce processus de désarmement à cause des risques des représailles.

Lire aussi

Mali: deux morts dans une nouvelle attaque contre un campement touareg dans la région de Gao...

Des hommes armés non identifiés ont fait une descente dans le campement de Khakhadou, dans la commune de Intililt, ré...
peulh attaque

Mali: Tabital Pulaaku promet une journée de colère pour dénoncer les « massacre des peulhs »...

Après le Burkina Faso, les peulhs du Mali se préparent à une grande mobilisation pour dénoncer la recrudescence des ...
Boubou Cissé, ministre, Mali, Économie, marche, tablette,

Économie : pourquoi le Ministre Boubou Cissé n’avoue-t-il pas aux Maliens que rien ne va ?...

C’est un secret de polichinelle de dire que les caisses de l’État sont vides alors que nous sommes fin janvier...