Mali : 400 millions de Fcfa pour amener les groupes armés à la Conférence d’entente nationale

Le président de la république du Mali, Ibrahim Boubacar Keita au palais de la culture le 27 mars 2017 à Bamako. @Présidence Mali.

Pour faire changer d’avis les groupes armés du nord, qui avaient signé quelques jours auparavant un communiqué commun pour dire qu’ils ne participent pas à la conférence d’entente nationale, à la veille de l’ouverture de  cette conférence, le gouvernement malien a longtemps discuté avec les leaders de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) et la Plate-forme à Bamako. « Lors des discutions entre gouvernement et groupes armés dans la nuit du dimanche au lundi dernier, les membres du gouvernement malien ont donné une somme  de 200 millions de Francs CFA aux leaders de la CMA et 200 autres aux leaders de la Plate-forme afin qu’ils acceptent de participer à la conférence d’entente nationale », nous confie une source bien informée.

Il est fréquent de voir les responsables maliens glisser de l’argent aux leaders des groupes armés du nord pour qu’ils changent de décision ou qu’ils acceptent certaines propositions de la partie gouvernementale.  C’était le cas à Alger, lors des négociations de l’accord de paix. A l’époque feu Sada Samaké, ministre de la sécurité intérieur avait amené des valises remplies d’argent pour corrompre les leaders de la CMA.

Nord Sud Journal

Lire aussi

Mali, B2Gold, fraude, fisc, avions

Mali : le Premier ministre, Maiga accorde 30 jours à B2Gold pour mettre « ses avions » en règle...

Après une suspension de plus de trois semaines à cause d’un grotesque montage permettant à une société contractan...

Mali: deux morts dans une nouvelle attaque contre un campement touareg dans la région de Gao...

Des hommes armés non identifiés ont fait une descente dans le campement de Khakhadou, dans la commune de Intililt, ré...
peulh attaque

Mali: Tabital Pulaaku promet une journée de colère pour dénoncer les « massacre des peulhs »...

Après le Burkina Faso, les peulhs du Mali se préparent à une grande mobilisation pour dénoncer la recrudescence des ...