Mali : Abdoulaye dit Allaye KOITA « A vrai dire, il ne faut pas se le cacher, le Mali est isolé »

Abdoulaye dit Allaye KOITA

LE Mali traverse sans doute une situation économique, politique, sociale et même religieuse sans précèdent, à cela il faut ajouter une crise économique mondiale engendrée par la guerre en Ukraine. Les produits de premières nécessitées ont connu une augmentation exponentielle.

Les maliens peinent à joindre les deux bouts. La situation politique actuelle engendrée par le coup d’état oh ! pardon la démission d’IBK poussé à bout par le M5 RFP avec le numéro 10 j’ai nommé Kaou N’DJIM et son autorité morale Imam Mahmoud DICKO. Les maliens ont cru pouvoir espérer sur les 5 colonels pour bâtir un Mali nouveau « Mali Coura », cet espoir est entrain de s’estomper pour la plupart des Maliens. Qu’est ce qui sait passer ?  Pour la plupart des maliens les maux des trente dernières années sont au crédit des hommes politiques qui d’ailleurs n’ont plus droit à la parole pendant cette transition, d’autres sont emprisonnés d’autres en fuites. Personne n’ose omettre une critique ou donné son avis ou point de vue sur une décision de la transition au risque d’être considéré comme apatride et être contre la transition.

Le peuple soufre

Ceux qui s’y frotte sont obligés après d’aller sur les plateaux télés pour presque demander pardon ou bien s’expliquer tellement les dénigrements fusent sur les réseaux sociaux, le cas de moussa Mara Président du parti YELEMA en est une parfaite illustration, son seul tord fut de dire son opinion sur le discours du PM à la tribune des Nations Unies, donc on a plus droit d’avoir une opinion. A l’intérieur ça ne va pas à l’extérieur non plus nos voisins n’en parlons pas. A vrai dire, il ne faut pas se le cacher, le Mali est isolé. Cet isolement nous l’avons cherché et nous devons en tirer les conséquences. La France déclare qu’elle va arrêter son aide au développement d’ailleurs qui ne nous a jamais permis de nous développer après 62 ans d’indépendance. Nous détenons 46 « mercenaires » ivoiriens, nous avons un étranger comme président d’un pays voisin qui héberge nos anciens amis mécontents d’être chassé. Le nouvel homme fort du Burkina nous a montré que ce que nous croyons être un sacrifice n’en est rien d’autre qu’un leurre, lui il se contentera de son salaire de capitaine pas de salaire de président pas de primes pour lui. Je ne finirais jamais de citer les problèmes auxquels les autorités pourraient faire face. Mes chers colonels le Mali va mal, mal et mal le peuple soufre et il accepte cela car se dit que cela est normal pour qu’un enfant marche il tombe et se relève ce sacrifice pour avoir notre indépendance est normal. Mais mais et mais ce que ce peuple ne comprendra pas et ne va jamais comprendre pourquoi exiger le casque pendant cette période.

Beaucoup de priorités

Oui c’est une loi de la république qui le dit qu’il faut porter le casque sur une « moto » mais combien de loi sont violées à longueur de journée. OUI ! Les usagers ont des devoirs mais n’ont-ils pas de droit aussi. Les routes ne sont pas entretenues ; les traçages des routes sont quasi inexistants, les panneaux de signalisations n’en parlons pas, les feux tricolores sont abandonnés dès leurs installations, les allés des motocyclistes sont occupés par les vendeurs aux yeux et au su de tout le monde, les routes sont mal ou non éclairés, des visites techniques sont octroyées à des véhicules qui n’ont aucun phare pas de feux arrières, pas de feux de stop… pour ne citer que ceux-là. Nous avons beaucoup de priorités et le port de casques n’en fait pas parti, le port du casque est très important et amoindri les conséquences graves lors des accidents. Mais aujourd’hui nos autorités et particulièrement l’ANASER doit s’atteler à la sensibilisation pour le port du casque et non aller à la répression et aux amendes qui ne sera que contre-productif. Au lieu de s’attaquer aux conséquences des accidents consacrons nos forces sur les causes des accidents et chercher des solutions idoines.

Abdoulaye dit Allaye KOITA

Président d’En Avant !

Lire aussi

Mali Berabich Tombouctou Taoudeni

Mali: Le Conseil Supérieur des Chefs BERABICH et Alliés engagés pour la stabilité sociale...

Poser le bon diagnostic et trouver des solutions porteuses à  la trilogie la paix, sécurité et développement, t...
Mali Indonésie

Mali-Indonésie: L’ambassadeur Wahyudin a présenté sa lettre de créances au Président de la tr...

L’axe Bamako- Jakarta nouvellement baptisée  » Nusantara » se bonifie. L’ambassadeur de l’Indonésie ...
Mali coton Diazon Ibrahima Diawara

Mali : le rendement record de 3 tonnes de coton à l’hectare de la société Diazon...

Alors que la Compagnie malienne pour le développement des textiles (CMDT) doit annoncer la quantité de sa récolte cot...

Mali : 136 exploitants des mines illégaux interpellés...

Les autorités maliennes ont arrêté 136 personnes exerçant illégalement dans les mines. Ils sont désormais à la di...