Mali : Affaire de la présidence du CNPM, l’audience renvoyée au vendredi

Depuis quelques jours voir quelques semaines, le Conseil national du patronat malien (CNPM), a deux bureaux, l’un dirigé par le président sortant Mamadou Sinsy Coulibaly et l’autre par Diadié dit Amadou Sankaré.

C’est suite à une incompréhension entre les deux listes de candidature à la présidence de l’organisation conduite respectivement le président sortant, Mamadou Sinsy Coulibaly et Diadié dit Amadou Sankaré par rapport au report de l’Assemblée générale élective du 26 septembre dernier, demandé par le Secrétaire général du CNPM.

Pour le bureau de Diadié dit Amadou Sankaré, il a été mis en place lors de l’AG du 26 septembre. Et celui dirigé par Mamadou Sinsy Coulibaly a été mis en place lors de l’Assemblée générale du 8 octobre dernier. Depuis ce jour, le CNPM à deux bureaux avec deux présidents, une première depuis la création de cette organisation en 1980. Chacun des bureaux se réclame légitime, même si les locaux du patronat sont occupés par le bureau de Diadié dit Amadou Sankaré par une ordonnance gracieuse signé par le président du tribunal de la grande instance de la commune IV. Cette décision a été vite attaquée par les avocats du bureau de Mamadou Sinsy Coulibaly.

Qui de Diadié dit Amadou Sankaré et de Mamadou Sinsy Coulibaly est le président du CNPM ? Cette question aura peut-être sa réponse ce vendredi 23 octobre au cours d’une audience au tribunal de la commune IV pour départager les deux parties après deux reports.

Le président du tribunal de la commune 4 du district de Bamako a signé une ordonnance gracieuse autorisant l’occupation des locaux du CNPM par le bureau dirigé par Diadié dit Amadou Sankaré, le 12 octobre 2020. 24heures après, le mardi 13 octobre 2020, les avocats de la partie adverse dirigée par Mamadou Sinsy Coulibaly ont leur tour saisi le même tribunal d’un référé d’heure à heure aux fins de rétracter cette ordonnance gracieuse.

A cet effet, une première audience devrait se tenir le même mardi 13 octobre 2020 à 15 heures, mais elle n’a pas eu lieu,  car les avocats de Diadié dit Amadou Sankaré ont pu obtenir le report de l’audience pour le vendredi 16 octobre 2020 à 15 heures. Mais, le vendredi 16 octobre 2020, l’audience n’a pas pu se tenir. A nouveau, le président du tribunal a renvoyé l’audience au lundi 19 octobre dernier à 10h, repoussé à 13h.

En effet, c’est le même lundi 19 octobre 2020, les avocats de Mamadou Sinsy Coulibaly ont déposé leurs observations au tribunal de grande instance de la commune IV du district de Bamako.

Une situation a obligé le président dudit tribunal à renvoyer l’audience au vendredi 23 octobre 2020 pour permettre aux avocats de Diadié dit Amadou Sankaré de répliquer aux observations écrites déposées.

22 Septembre

Lire aussi

COVID-19 au Mali : Le Président de transition, Bah N’Daw va s’adresser à la nation ce ...

Face à la multiplication massive du nombre de cas positifs lié au COVID-19. Le Président de transition, Bah N’D...

Mali: triple attaque visant des militaires de l’opération Barkhane à Kidal, Gao et Ménaka...

Plusieurs attaques terroristes, revendiquées par Al-Qaïda au Maghreb islamique, ont visé simultanément la force fran...

Mali : Elimination prématurée des aiglons du Mali du tournoi UFOA-A...

Face à l’élimination prématurée des aiglons du Mali du tournoi UFOA-A, le ministre des Sports Mossa Ag Attaher rec...

Mali : l’effroi à Niono, « les hommes armés nous imposent des conditions »...

N’Debougou est un village de la commune de Sirifila-Boundy dans le cercle de Niono, région de Ségou. Depuis quelques...