Mali : affaire des 22 jeunes exclus, un constat d’huissier met à nu les propos du DG de la Protection civile.

Jeunes, Protection civile, Mali,

Du nouveau dans l’affaire des 22 jeunes radiés.

Aujourd’hui 6 Juin 2019, 5 jeunes des 22 se sont rendus a la Direction de la Protection Civile pour récupérer leurs fiches médicales,
Malheureusement aucune fiche n’est disponible contrairement a ce qui a été annoncé par le Directeur de la Protection Civile.
Les jeunes étaient accompagnés par un huissier, engagé par le collectif de Soutien aux 22 jeunes.
Lisez bien les motifs de leurs renvois :

– 2 cas d’obésité
– 1 cas de supériorité d’un pied a l’autre
– 1 cas de cicatrice d’opération d’appendicite ( opération effectuée il y’a plus de 10 ans)
– 1 cas Hernie Inguinale droite non étranglée .

Chers Maliens c’est ce qui a été dit aux jeunes aujourd’hui
Quelle injustice, quelle méchanceté?

La question que je m’en vais poser au Directeur de la Protection Civile est la suivante :

Monsieur le Directeur il n’y avait pas eu de visite au préalable avant que les jeunes rejoignent le camp de formation à Markala ?
NB: La contre visite des jeunes exclus de la formation a déjà commencé. Dieu ne dort pas!

SourceDjeliba24

Lire aussi

BOUBACAR GAOUSSOU DIARRA: « Il faut se réjouir de l’accord de Farabougou, mais pas en faire un m...

Boubacar Gaoussou Diarra, ambassadeur malien, dirige le secrétariat permanent du cadre politique de gestion de la crise...

LANCEMENT DE CAMAPAGNE POLITIQUE AVORTE A MOPTI : Seydou Coulibaly affiche ses ambitions pour Koulou...

La Venise malienne (Mopti) devrait servir de cadre au lancement du Mouvement politique, Benkan Koura, de Seydou Mamadou ...

COVID-19/ MALI : De nouvelles restrictions pour gérer la flambée des cas de contamination...

Les dernières données indiquent une très forte avancée des cas de Covid-19 au Mali. Le jeudi dernier, plus de 400 ca...

INSECURITE-TERRORISME : Sikasso infectée par les djihadistes ?...

Après les Régions de Mopti et de Ségou, c’est celle de Sikasso qui se trouve sous la menace des djihadistes. Tous l...