Mali : Affaire dite de Bakary Togola, la caution s’élève à 3,164 milliards de FCFA

Les proches parents et amis de ce « paysan-modèle »ont appris avec stupéfaction une « rumeur » circulant sur les réseaux sociaux et qui font état du versement intégral de 3,5 milliards de FCFA, par Bakary Togola, au titre de la caution financière fixée le 14 juillet dernier, par le juge d’instruction en charge du dossier, pour pouvoir ainsi bénéficier d’une remise en liberté sous caution.

Mais le juge du pole économique et financier a fait appel de cette ordonnance, ce qui risque de retarder encore de plusieurs jours le sort reservé à ce dossier. En attendant donc de connaitre la suite réservée à ce dossier éminemment sensible par le bureau du procureur, les rumeurs auront encore de beaux jours devant elles.

Depuis la publication de cette rumeur les appels téléphoniques en direction de ses proches parents et amis n’ont pas cessé, ce qui témoigne encore une fois de la très profonde sympathie dont Bakary Togola continue de bénéficier dans l’opinion publique malienne. Ils tiennent réellement à préciser que l’ex président de l’APCAM et de la Confédération des sociétés coopératives des producteurs de coton (C-SCPC), Bakary Togola n’a rien versé concernant ce montant proposé par le juge qui s’élève en réalité à la somme de 3,164 milliards de FCFA. Le président Bakary Togola qui ne possède pas de liquidités financières suffisantes pour faire face au préjudice, devra donc apporter des garanties suffisantes à la fois en numéraires et en nature pour couvrir la manne exigée. Cette opposition du procureur amène de facto le dossier à la Cour d’appel.

L’ex-président de l’APCAM, Bakary Togola a été incarcéré le 13 septembre 2019, à la maison centrale d’arrêt de Bamako ou il est présumé coupable de détournement de 9,4 milliards de FCFA, pour une affaire dite des « ristournes de la confédération des sociétés coopératives des producteurs du coton.

L’arrestation du célèbre paysan avait provoqué un immense électrochoc, dans tout le pays, particulièrement chez les membres et sympathisants de la coordination des amis de Bakary Togola (CNA/BT), dont il était devenu au fil des années, le généreux parrain et président d’honneur. Elle s’est surtout donnée pour mission de promouvoir les actions et idéaux de Bakary Togola, un « paysan-modèle » qui aura fait du charmant slogan « la terre ne ment pas », la devise essentielle du monde paysan. Quoi de plus normal pour lui qui aura donné à l’Agriculture de notre pays ses véritables lettres de noblesse.

Le Phénix

Lire aussi

Mali : les raisons du maintien des sanctions de la CEDEAO malgré le choix d’un premier ministre c...

Le Mali est loin  de rétablir  les échanges commerciaux et diplomatiques avec ses voisins &nb...

Mauritanie : l’ex-président Abdel Aziz interdit de quitter Nouakchott...

Le procureur de la République de Nouakchott-Ouest a interdit vendredi soir à Mohamed Ould Abdel Aziz de quitter l...

Guinée : les autorités interdisent la marche du 29 septembre, le FNDC appelle à une désobéissan...

Les autorités guinéennes ont interdit la marche du FNDC prévue ce mardi 29 septembre contre la candidature d’Alpha ...

Présidentielle au Burkina : Zida investi candidat, son retour « différé »...

Annoncé en grandes pompes par son parti, le retour de Yacouba Isaac Zida n’est finalement pas à l’ordre du jour. L...