Mali : AMO désormais disponibles aux pharmacies

AMO

Les syndicats des pharmaciens ont levé leur mot d’ordre de suspension du service Amo (Assurance maladie obligatoire). L’annonce a été faite le mardi 10 décembre au Centre National du Patronat du Mali (Cnpm) à l’issue d’une réunion entre les différentes parties.

Dénouement heureux. Les syndicats des pharmaciens ont levé leur mot d’ordre de suspension du service Amo(Assurance maladie obligatoire) dans les officines de pharmacies privées. Dans un communiqué lu devant la presse, Dr Cheick Oumar Dia, président du Synappo (Syndicat Autonome des Pharmaciens d’Officine Privée) a indiqué qu’après douze jours de suspension, six points sur sept ont été acceptés.

C’est pourquoi, les syndicats des pharmaciens, en vue d’abréger la souffrance de la population a décidé d’observer une période de trêve en levant la suspension du service Amo jusqu’au 31 décembre. Par conséquent, a-t-il poursuivi, le service Amo reprendra demain mercredi 11 décembre sur toute l’étendue du territoire nationale.

Aussi les différentes parties se sont engagées dans un communiqué conjoint à payer intégralement des factures échues avant le 31 décembre et s’engagent à mettre en place une commission de suivi pour le paiement intégral des arriérés jusqu’au 31 décembre et pour la gestion des autres points du cahier de doléances.

Tout en se réjouissant de la reprise du service Amo dans les pharmacies privées, le Directeur Général de la CANAM, Mahamane Baby, a salué l’esprit qui a prévalu à la signature du protocole d’accord. Il a, au nom de son service, présenté ses excuses auprès de la population pour les désagréments causés.

L’ancien ministre de l’Emploi a aussi remercié les pharmaciens pour avoir accepté d’abréger la souffrance de la population. Les mêmes ont été adressés au  ministre de la santé et des Affaires sociales, Michel Hamala Sidibé,  pour son implication personnelle et surtout au  président du patronat, Mamadou Sinsy Coulibaly  pour sa médiation.

Le Chef du cabinet du ministre de la Santé et des Affaires Sociales, Sidy Diallo, a pour sa part promis que tout sera mis en œuvre pour que de telle rupture n’arrive plus jamais.

Avec Maliweb.net

Lire aussi

Bamako Manifestations M5

Le président malien dissout la Cour constitutionnelle, assure que « Soumaïla est sain et sauf ...

Le président malien Ibrahim Boubacar Keïta a annoncé samedi soir une « dissolution de fait » de la Cour constitut...

Mali: 2 morts et plus de 50 blessés dans des manifestations anti pouvoir...

Les manifestations reprennent ce 11 juillet à Bamako, au Mali alors qu’hier, 10 juillet, au moins 2 manifestants ...
manifestation à Bamako

Mali: 1 mort et 25 blessés dans la manifestation anti gouvernement...

Au moins une personne a été tuée et 25 autres blessées dont 6 dans un état grave, ce vendredi 10 juillet à Bamako ...
manifestation à Bamako. m5

Mali: violente manifestations à Bamako contre le gouvernement...

Violente manifestations ce 10 juillet dans la capitale malienne, Bamako. Ces manifestants anti-gouvernementales, poussé...