Mali : après la mort de Hama Hiya à Gao, les groupes armés ordonnent aux commerçant de fermer le marché

Hama Hiya, responsable de la compagnie de transport en commun SONEF à Gao a été attaqué chez lui hier mardi 1 octobre au soir par des hommes armés. Blessé puis transporté à l’hôpital, Hama Hiya est finalement décédé.

L’annonce de sa mort a fait effet de bombe dans la ville de Gao, étant donné que Hama Hiya est bien connu dans la ville. Ce mercredi matin, les groupes armés Gandakkoy et Ganda Izo dont il était l’un des principaux soutiens ont ordonné aux commençants de Gao de ne pas ouvrir le marché avant de trouver les auteurs de l’assassinat de Hama Hiya.

L’atmosphère est électrique à Gao.

Lire aussi

Ibrahima Diawara remise trophée Segou Mali

Mali: Ibrahima Diawara aux côtés de la jeunesse de Ségou...

Le président du Parti Mouvement Maliens Tout Court, Mouvement pour la solidarité et le développement (MTC-MSD), Ibrah...
Mali Berabich Tombouctou Taoudeni

Mali: Le Conseil Supérieur des Chefs BERABICH et Alliés engagés pour la stabilité sociale...

Poser le bon diagnostic et trouver des solutions porteuses à  la trilogie la paix, sécurité et développement, t...
Mali Indonésie

Mali-Indonésie: L’ambassadeur Wahyudin a présenté sa lettre de créances au Président de la tr...

L’axe Bamako- Jakarta nouvellement baptisée  » Nusantara » se bonifie. L’ambassadeur de l’Indonésie ...
Mali coton Diazon Ibrahima Diawara

Mali : le rendement record de 3 tonnes de coton à l’hectare de la société Diazon...

Alors que la Compagnie malienne pour le développement des textiles (CMDT) doit annoncer la quantité de sa récolte cot...