Mali : Après le départ d’une partie des populations de Tombouctou, une crise humanitaire point à l’horizon

Suite au déplacement des populations de la ville de Tombouctou de peur d’un affrontement entre groupes armés et l’armée malienne, une crise humanitaire point à l’horizon.

C’est le conseil régional de Tombouctou qui donne l’information. Suite à la crise intercommunautaire qui s’est éclaté dans la ville de Tombouctou le 19 septembre dernier, plusieurs familles ont quitté la ville de Tombouctou pour éviter un affrontement entre les groupes signataires de l’accord de paix.

Ces familles se retrouvent dans les campagnes à côté de la ville de Tombouctou et se trouvent dans une situation d’urgence humanitaire. Le conseil régional de Tombouctou donne plus de détail. « 43 familles sont déplacées dans la localité de Agouni, 67 à Atila, 74 à Nibket Ilk, 62 à Likrakar, 58 à Assidi, et d’autres familles sont signalées a Toual, Hassi Dina, Teherdjé et ailleurs », souligne le conseil régional de Tombouctou. « Ces chiffres sont estimatifs, mais en réalité, le nombre de déplacés augmentent chaque jour car les familles quittent la ville de Tombouctou pour se mettre à l’abri », a dit Boubacar Ould Hamadi, président du conseil régional de Tombouctou.

À cause de l’insécurité, la tension intercommunautaire qui planait sur la ville de Tombouctou a fini par explosé entre deux communautés de la ville de Tombouctou le 19 septembre dernier. Au moins trois personnes tués dont deux adolescent victime des tirs des soldats maliens alors que les groupes armés signataire de l’accord de paix menacent de rentrer dans la ville de Tombouctou.

Les combattants de la CMA sont à l’Est de la ville de Tombouctou, et ceux de la Plateforme à l’Ouest. Ce 20 septembre au matin, la ville est assiégée.

A Tombouctou, la tension est vive entre les groupes signataires de l’accord de paix et l’armée malienne, à quelques jours de l’ouverture de l’assemblée général de l’ONU le 25 septembre prochain.

Lire aussi

Mali, violations droits humain, fama,gatia,

Mali : à Douentza, « les corps sans vie des peuls sont abandonnés comme ceux des vaches en saiso...

La scène est irréaliste. À trois kilomètres du poste de l’armée malienne, à l’entrée de la ville de Douentza ...
Banamba djihadiste attaque

Burkina : ce que l’on sait de l’information sur la mort de Djafar Dicko, le chef de Ansaroul isl...

Le chef de Ansaroul Islam, la branche Burkinabè de JNIM, Djafar Dicko serait mort dans un raid le 1er octobre dernier a...

Lutte anti-corruption au Mali : les dossiers de l’avion du président IBK et les équipements mili...

Amadou Baïba Kouma, Sidi Mohamed Kagnassi, Mme Boiré Fily Sissoko ancienne ministre des Finances … et Moustapha Ben ...

Accord d’Alger-opérations militaires : IBK face à ses paroles !...

L’homme avait habitué les Maliens à pointer du doigt les autres, accusant ses prédécesseurs de tous les péchés d...