Mali : Après les Multiples contestations des Bamakois: Le siège du G5 Sahel est transféré au Niger

L’état-major de la future Coalition pour le Sahel qui sera sous commandement conjoint de Barkhane et de la Force conjointe du G5 Sahel, s’installera sur la base militaire française de Niamey. C’est la capitale nigérienne qui a été retenue pour l’installation de l’État-major de la future Coalition pour le Sahel. Cela soulage les Bamakois qui ont longtemps contesté l’installation de ce siège à Bamako.

Initialement installé à Sévaré, celui-ci a fini par se replier sur Bamako après avoir été ciblé par une attaque terroriste. Ce qui avait soulevé des vagues de contestations à Bamako. Les Bamakois ont manifesté leur mécontentement par rapport au fait que ce siège est placé en pleine ville alors que celui-ci devrait être plus proche du théâtre des opérations. La population pense aussi qu’elle ne peut servir de bouclier pour d’éventuelles attaques quand on sait que la plupart des attaques commanditées par les terroristes ne visent que les camps. Après une promesse de relocalisation de ce siège, le siège de la Force conjointe du G5 Sahel à l’ex-Mess des Officiers à Bamako vient d’être transféré définitivement à Niamey.

Les Chefs d’État-major des pays membres du G5 Sahel, conformément aux décisions du sommet de Pau, ont vu la nécessité de délocaliser ce siège afin de faciliter la coordination. Pour rappel, le Siège de la Force conjointe était implanté initialement à Sévaré, région de Mopti dans le Centre du pays. Il a dû être transféré à Bamako suite à une attaque terroriste, le 29 juin 2018, l’ayant complètement paralysé. La Force conjointe du G5 Sahel compte 5.000 hommes, à laquelle participent le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Tchad. Créée en 2014, sa principale mission consiste à lutter contre le terrorisme et le crime organisé dans le Sahel.

newsabamako

Lire aussi

Mali : renouvellement du bureau du CNPM, deux parties divisées sur l’organisation d’une prochai...

Renouvellement du bureau du Conseil National du Patronat du Mali (CNPM), les partisans des deux listes de candidatures r...

Mali : Bah N’Daw reçoit Hamidou Boly porteur d’un message du médiateur de la Cédéao...

Pour un message du médiateur Goodluck Jonathan pour la levée des sanctions, le Représentant Permanent de la CEDEAO au...

Côte d’Ivoire : le FPI se retire de la Commission électorale...

La crise institutionnelle s’enlise un peu plus en Côte d’Ivoire, avec la décision du deuxième vice-président de ...

Mali : tractations pour la levée des sanctions et la formation du gouvernement...

Nommé Premier ministre du Mali dimanche 27 septembre, Moctar Ouane a dans l’immédiat deux objectifs. Le premier ...