Mali : Après sa libération, l’ex-otage souffre-t-il du syndrome de Stockholm ?

Lors de différentes interviews accordées aux médias, locaux et étrangers, l’ex-otage a affirmé avoir été bien traité. En effet, Soumaïla Cissé  est revenu en pleine forme, de quoi surprendre. Les sorties médiatiques, peut-être pour rassurer son électorat de son aptitude à briguer le mandat du changement promis, prouvent à suffisance qu’il est bien portant physiquement.

Son état psychologique est pourtant sujet à discussion. Et on en a vu la preuve dans ses balbutiements lorsque le journaliste l’interroge sur son ressenti à propos de la libération des centaines de terroristes. Les mots sont lâchés, sans égard aux multiples victimes, tombées pour le Mali.

L’erreur est humaine  et  l’ex-otage ne semble pas les avoir oubliées pour autant. Il s’est recueilli  sur la tombe de son ancien garde du corps. C’est tout à son honneur ! Mais les maliens, compatissants et heureux de revoir leur Chef de file  de l’opposition, s’interrogent. D’aucuns spéculent à volonté, l’ex-otage étant trop en forme pour un individu séquestré dans le désert.

Selon ses propres dires,  il n’a pas subi  de maltraitance. Souffre-t-il du syndrome de Stockholm ? Nul ne saurait le dire. Mais les esprits plus suspicieux envisagent le pire. L’ex-otage n’est  peut-être  pas une victime innocente. Que peut-on lui reprocher, en l’absence de preuve ? Et puis pourquoi s’attend-t-on à ce qu’il se morfonde ?

Il est bien heureux de retrouver sa famille. Nul ne saurait le lui reprocher, quelqu’un ait été le prix. Aussi, le malien souhaite un bon retour au fils prodige, pourvu qu’il se souvienne du prix payé. Désormais, Soumaïla Cissé  demeure dans un lien de redevabilité plus fort.

Le Pélican

Lire aussi

Burkina-Faso: plusieurs civils tués dans une série d’attaques dans le nord du pays...

Une vingtaine de personnes ont été tuées mercredi 14 octobre au cours d’attaques terroristes dans trois localités ...

Mali : la libération de prisonniers laisse un goût amer aux militaires français...

Tout ça pour ça? La libération récente 200 prisonniers contre quatre otages, négociée par le pouvoir malien avec u...

En Guinée : Dernière ligne droite avant la présidentielle...

Douze candidats en lice pour le scrutin. Mais la présidentielle devrait se jouer entre les deux rivaux : Alpha Condé e...

Côte d’Ivoire : Pascal Affi N’Guessan, « Ou on va ensemble, ou pas de scrution »...

Alors que la campagne démarre, le président du FPI Pascal Affi N’Guessan appelle à un boycott actif sans dire q...