Mali : après satisfaction de certaines de ses doléances, la coordination des syndicats de la Police Nationale suspend ses sit-in devant la DGPN et le Ministère de la Sécurité et de la Protection civile

Police, ,Syndicat, Sit-in, Mali,

La coordination nationale des syndicats de la  police Nationale  a suspendu son mot d’ordre de sit-in qui était prévu pour hier 18 et aujourd’hui 19 mars à la direction générale de la Police  Nationale et devant le Ministère de la sécurité et de la protection civile. Les raisons de la suspension : plusieurs points de ses doléances ont été acceptés par les gouvernants.

La coordination nationale des syndicats de la Police composée de la Section Syndicale de la Police Nationale (PSP-UNTM), Syndicat National de la Police (SYNAPOL), et l’Alliance pour la Police Nationale (APN) gagne son combat. Beaucoup de ses  doléances sont déjà résolues et  certains sont en voie de règlement définitif, selon le porte-parole de la coordination, Jean Antoine Samaké.

A en croire le sergent-chef Samaké, à l’issue des négociations entre le département de la sécurité et de la protection civile et  les syndicats, l’administration a prouvé sa bonne foi quant au règlement rapide et à hauteur de souhait des différentes doléances portées devant elle.

Les satisfactions des syndicats

Les acquis sont, selon le sergent-chef Jean Antoine Samaké, nombreux .La première satisfaction des syndicats, c’est la signature du décret portant modification de la grille des Policiers. « : L’État nous a octroyé 10 points en plus de ce qu’on a », dit-il avec un grand sourire. La continuation de la dotation des éléments du GMS en arme individuelle est un autre acquis de la coordination des syndicats de la Police. L’Etat a, aux dires des syndicats, accepté la construction d’un GMS à Gao et à Tombouctou, la mise à disposition des musiciens au sein du GMS, et la mise à la disposition de la Police malienne de 44 bourses pour la Russie.

C’est suite à ces avancés  que les  syndicats ont  décidé de suspendre leur mot d’ordre de sit-in et continuer les négociations avec les autorités.  «  Compte tenu de ces avancées notables, nous syndicats de la police nationale suivants : Section Syndicale de la Police Nationale (PSP-UNTM), Syndicat National de la Police (SYNAPOL), et l’Alliance pour la Police Nationale (APN) félicitons le Ministère de la Sécurité et de la Protection civile ainsi que la Direction générale de la Police pour leur engagement à appuyer et à assister la Police Nationale et les fonctionnaires de police, nous décidons de la suspension du mot d’ordre de sit-in », ont-ils déclarés .

Le pays

Lire aussi

CONSEIL NATIONAL DU PATRON: Qui veut agiter les vieux démons ?...

Le Conseil national du patronat Malien sort de la crise. Mais, visible- ment, cela ne semble pas être du goût de tout ...

Burkina Faso : 11 soldats tués dans l’attaque contre un convoi de ravitaillement dans le Sahe...

Onze soldats burkinabè ont été tués dans l’attaque qui visé, lundi, un convoi de ravitaillement escorté par ...

Moussa Ag Acharatoumane : «Le Premier ministre par intérim aurait dû profiter de cette tribune po...

Moussa Ag Acharatoumane, secrétaire général du Mouvement pour le Salut de l’Azawad (MSA) est un acteur clé aussi b...

Crise Mali-Côte d’Ivoire: Ibrahima Diawara, président de Maliens Tout Court appelle à l’a...

Je suis Malien, je suis fier de l’être! Je suis un Malien tout court qui défendra de toutes ses forces son pays et l...