Mali : Arrestation d’un gang hautement dangereux, par le commissariat du 17ème arrondissement

Quand la police nationale reste la bête noire des malfrats à bamako. Hier 21 avril, aux environs de 20 heures, la police  du 17èm arrondissement a interpelé à Baco-djicorono  5 individus braqueurs soupçonnés.

Selon nos informations, il s’agit des braqueurs hautement dangereux, qui ayant infiltré  plusieurs séries d’attaques et de braquages dans les alentours de Bamako. Des nommes : Souleymane Coulibaly dit Papou âgé de 26 ans (chef de gang); Mamadou Fomba 25 ans; Soungalo Sanogo 23 ans; Mamadou Bagayogo 26 ans et Abdoulaye Komina 25 ans.

C’est au cours d’une enquête ouverte suite à de multiples attaques perpétrées à travers la ville de Bamako, que le gang a été infiltré depuis un moment. Au cours de leurs interpellations, ils ont été trouvés porteurs de trois armes de poing dont une Berreta et deux Norinco portant le numéro sérigraphie du MSPC.

Les braqueurs arrêtés par le 17ème ont reconnu leur implication dans le braquage de la BSIC de Banankabougou le mois passé où ils ont emporté la Somme de 16 000 000 cfa.

Une série d’enquêtes est mise en cours par la police pour démanteler ce vaste réseau de braqueurs.

Jack Dzaku

Lire aussi

Mali Berabich Tombouctou Taoudeni

Mali: Le Conseil Supérieur des Chefs BERABICH et Alliés engagés pour la stabilité sociale...

Poser le bon diagnostic et trouver des solutions porteuses à  la trilogie la paix, sécurité et développement, t...
Mali Indonésie

Mali-Indonésie: L’ambassadeur Wahyudin a présenté sa lettre de créances au Président de la tr...

L’axe Bamako- Jakarta nouvellement baptisée  » Nusantara » se bonifie. L’ambassadeur de l’Indonésie ...
Mali coton Diazon Ibrahima Diawara

Mali : le rendement record de 3 tonnes de coton à l’hectare de la société Diazon...

Alors que la Compagnie malienne pour le développement des textiles (CMDT) doit annoncer la quantité de sa récolte cot...

Mali : 136 exploitants des mines illégaux interpellés...

Les autorités maliennes ont arrêté 136 personnes exerçant illégalement dans les mines. Ils sont désormais à la di...