Mali: attaque à Boulkessi, le parti ADEPM exige l’annulation de l’accord de défense entre la France et le Mali

Communiqué du parti ADEPM relatif à l’attaque de boulkessi et de mondoro.

Le parti ADEPM a pris connaissance de cette situation à travers un communiqué officiel du gouvernement du MALI avec 25 militaires tués 60 disparus et des blessés ont été enregistrés.

Le parti ADEPM présente ses condoléances les plus attristées aux familles endeuillées et aux FAMA et prie pour le repos éternel des âmes de nos militaires qui sont morts pour la cause de la nation Malienne.

Le parti ADEPM exige des explications au peuple malien par le gouvernement sur la perte de vies de nos braves militaires dans les conditions déplorables malgré la présence des forces étrangères et de l’armée Française.

Après l’utilisation de 1230 milliards dans la loi d’orientation et de programmation militaire le constat est encore amer. Le parti ADEPM exige une explication de l’utilisation des fonds alloués à la loi d’orientation et de programmation militaire.

Pour le parti ADEPM aucun secret de défense ne saurait couvrir la délinquance financière des fonds alloués aux FAMA par le contribuable Malien . Le parti ADEPM exige l’annulation pure et simple de l’accord de défense militaire entre la France et le Mali. Cet accord a plutôt servi les terroristes et non le Mali.

Le parti ADEPM exige du gouvernement le rappel et le redéploiement des hauts gradés sur les théâtres d’opérations. Le parti ADEPM exige des autorités militaires de l’exemplarité et de mettre les hommes de rang dans leur droit afin de ne pas saper leur morale sur le théâtre d’opérations .

Le parti ADEPM encourage le ministre de la défense dans ses initiatives de reconstruction de notre armée. Le parti ADEPM tient le gouvernement responsable de toutes les dérives des FAMA. le parti ADEPM demande au gouvernement d’éviter la gestion politique politicienne de notre armée.

Le parti ADEPM demande également au gouvernement de surseoir à son dialogue national inclusif de mise en scène et de faire face à la restauration de l’autorité de L’Etat sur toute l’étendue du territoire national y compris Kidal. La restauration de l’autorité de L’Etat est la seule urgence du moment. Ensemble soutenons nos forces armées et de sécurité pour la restauration de l’autorité de L’Etat.

Bamako le 2 octobre 2019

Aboubacar Sidick Fomba président du parti ADEPM.

Lire aussi

Ibrahima Diawara remise trophée Segou Mali

Mali: Ibrahima Diawara aux côtés de la jeunesse de Ségou...

Le président du Parti Mouvement Maliens Tout Court, Mouvement pour la solidarité et le développement (MTC-MSD), Ibrah...
Mali Berabich Tombouctou Taoudeni

Mali: Le Conseil Supérieur des Chefs BERABICH et Alliés engagés pour la stabilité sociale...

Poser le bon diagnostic et trouver des solutions porteuses à  la trilogie la paix, sécurité et développement, t...
Mali Indonésie

Mali-Indonésie: L’ambassadeur Wahyudin a présenté sa lettre de créances au Président de la tr...

L’axe Bamako- Jakarta nouvellement baptisée  » Nusantara » se bonifie. L’ambassadeur de l’Indonésie ...
Mali coton Diazon Ibrahima Diawara

Mali : le rendement record de 3 tonnes de coton à l’hectare de la société Diazon...

Alors que la Compagnie malienne pour le développement des textiles (CMDT) doit annoncer la quantité de sa récolte cot...