Mali: attaque contre des familles arabes à Tombouctou

Un groupe de manifestant soutenu par quelques leaders de la jeunesse du quartier Abaradjou, situé à l’extrême nord de la ville de Tombouctou ont ciblé des domiciles des familles arabes de Tombouctou. Il n’y a pas eu des pertes en vies humaines, mais les dégâts matériels sont importants ainsi que le choque psychologique.

Tout a commencé le 11 octobre au soir quand un homme armé braque un groupe de jeunes de la ville pour prendre leurs téléphones. Le braqueur tir mortellement sur un jeune. De ce fait, le 12 octobre des manifestations ont eu lieu pour demander aux autorités régionales plus de sécurité. Cependant, un groupe de manifestants poussé par des leaders de la jeunesse bien connus ont invité quelques badauds à s’attaquer aux domiciles des familles arabes de Tombouctou.

Sans aucune assistance de la part des services de sécurité, les badauds ont mis à sac plusieurs maisons, laissant femmes et enfants terrifiés. Au moins deux voitures appartenant à des privés ont été incendiées.

Il faut rappeler que dans ces zones, les assurances ne fonctionnent pas pour ces genres d’incidents et les victimes sont abandonnées à leur triste sort, chose qui pourra alimenter les cycles de violences dans cette ville de Tombouctou, située à la porte du désert.

Lire aussi

PLUIE D’OBUS SUR AGUELHOK, HIER: Le camp de la MINUSMA visé par des terroristes, des habitations ...

Cela fait plus de deux (02) mois que le camp de la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stab...

G5 SAHEL : Le sommet de la clarification...

Les chefs d’État de la coalition sahélienne et le président français échangeront ce vendredi sur la nouvelle stra...

PROCESSUS ELECTORAL : A la recherche d’un consensus...

Le Premier ministre, Dr Choguel Kokalla Maïga, a rencontré hier, en fin d’après-midi, à la Primature, la classe po...

ASSASSINAT DU PRESIDENT HAÏTIEN: Le point sur l’enquête...

Peu de communications officielles depuis l’annonce de l’assassinat du président haïtien Jovenel Moïse che...