Mali: attaque d’un véhicule suspect à Ménaka

Le maire d’Anderaboukane y trouve la mort

Lundi 4 février 2019, les Fama dans leur mission de sécurisation ont ouvert le feu sur un véhicule suspect fonçant dans leur direction sans vouloir accepter d’ « obtempéré aux sommations ». Ce véhicule était celui du maire d’Anderaboukane, monsieur Hamad Ahmed. Elle a « atteint mortellement le maire et les trois autres personnes » qui se trouvaient à bord. À cette circonstance malheureuse, le ministre de la Défense et des anciens combattants a présenté ses condoléances les plus attristées à la famille du disparu tout en souhaitant « prompt rétablissement aux blessés ».

Dans ce même communiqué du MDAC, il est indiqué qu’au même moment, « Deux obus ont été lancés sur le camp de la MINUSMA à Ménaka, sans faire de victime ».

Le pays

Lire aussi

Burkina : au moins 5 soldats tués dans une embuscade dans le Nord-Ouest...

Au moins cinq soldats burkinabè ont été tués dans la nuit de jeudi à vendredi dans une embuscade dans le nord-ouest...

Mali : Après le départ d’une partie des populations de Tombouctou, une crise humanitaire poi...

Suite au déplacement des populations de la ville de Tombouctou de peur d’un affrontement entre groupes armés et ...

Mali: pourquoi le Niger accuse des membres du HCUA de complicité avec les terroristes ?...

Selon des informations recueillies par RFI, des personnalités de Kidal, dans le nord du Mali, seraient impliquées dire...

Mali : ce qui s’est « vraiment » passé à Niono et qui a fait 2 morts et plus de 20 blessés...

La ville de Niono, dans la région de Ségou, a connu une violence sans précédent le 19 septembre 2019. Des jeunes sur...