Mali: attaque d’un véhicule suspect à Ménaka

Le maire d’Anderaboukane y trouve la mort

Lundi 4 février 2019, les Fama dans leur mission de sécurisation ont ouvert le feu sur un véhicule suspect fonçant dans leur direction sans vouloir accepter d’ « obtempéré aux sommations ». Ce véhicule était celui du maire d’Anderaboukane, monsieur Hamad Ahmed. Elle a « atteint mortellement le maire et les trois autres personnes » qui se trouvaient à bord. À cette circonstance malheureuse, le ministre de la Défense et des anciens combattants a présenté ses condoléances les plus attristées à la famille du disparu tout en souhaitant « prompt rétablissement aux blessés ».

Dans ce même communiqué du MDAC, il est indiqué qu’au même moment, « Deux obus ont été lancés sur le camp de la MINUSMA à Ménaka, sans faire de victime ».

Le pays

Lire aussi

DEFICIT ENERGETIQUE : Le Mali obtient une enveloppe de plus de 100 millions de dollars...

C’est après concertation du gouvernement, que l’annonce a été rendue publique. Le protocole d’accord signé dep...

TOMBOUCTOU : La jeunesse manifeste contre « l’insécurité grandissante »...

La jeunesse de Tombouctou à travers la plate-forme « Initiative Tombouctou debout » a organisé ce lundi 12 avril 2...

LUTTE CONTRE LE CORONAVIRUS : l’appui précieux des religieux et des notabilités...

En recevant les leaders religieux et les notabilités traditionnelles de la capitale, le président de la Transition, Ba...

BOUNTI : La fronde des défenseurs des droits de l’homme...

La frappe de Bounti, c’est presqu’un bras de fer qui est engagé entre les défenseurs des droits de l’homme et le...