Mali : au moins 14 morts suite à des violents affrontements entre le JNIM et l’EIGS

chef djihadiste Burkina, Adama Garibou,

Des violents affrontements auraient eu lieu hier 28 juillet, entre L’État islamique dans le Grand Sahara  (EIGS) et Le Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans  (JNIM) à 200 km au sud-ouest du village de Ndaki entrainant plusieurs morts et des arrestations.

Les affrontements opposant le JINIM et EIGS auraient fait toute la journée d’hier. Le Groupe de Soutien à l’Islam et aux Musulmans (JNIM) aurait arrêté 4 chefs des groupes d’Etats Islamiques dans le Grand Sahara(EIGS) et aurait tué 14 éléments de ceux-ci, selon nos informations. Les affrontements ont été très violents toute la journée et que c’est aux environs de 19 heures que l’EIGS  s’est replié vers une localité de Ndaki, à environ 200 kilomètres au sud-ouest de Gao.

Les combats entre les deux groupes terroristes s’accentuent ces derniers temps. L’État islamique dans le Grand Sahara (parfois désigné par le sigle EIGS) est une organisation militaire et terroriste d’idéologie salafiste djihadiste, née le 15 mai 2015 d’une scission d’Al-Mourabitoune.  Et le Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (en abrégé GSIM ou JNIM) est une organisation militaire et terroriste, d’idéologie salafiste djihadiste, formée le 1er mars 2017 pendant la guerre du Mali.

Lire aussi

PLUIE D’OBUS SUR AGUELHOK, HIER: Le camp de la MINUSMA visé par des terroristes, des habitations ...

Cela fait plus de deux (02) mois que le camp de la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stab...

G5 SAHEL : Le sommet de la clarification...

Les chefs d’État de la coalition sahélienne et le président français échangeront ce vendredi sur la nouvelle stra...

PROCESSUS ELECTORAL : A la recherche d’un consensus...

Le Premier ministre, Dr Choguel Kokalla Maïga, a rencontré hier, en fin d’après-midi, à la Primature, la classe po...

ASSASSINAT DU PRESIDENT HAÏTIEN: Le point sur l’enquête...

Peu de communications officielles depuis l’annonce de l’assassinat du président haïtien Jovenel Moïse che...