MALI-BANQUE MONDIALE : Accord pour la reprise des activités de pêche au centre

La Banque mondiale et le Mali ont signé un accord de financement de 17 milliards de F CFA pour consolider les bases du Projet de reconstruction et de relance économique (PRRE).

La cérémonie de signature dudit accord de financement additionnel du PRRE a eu lieu ce vendredi 14 décembre 2018 dans la salle de conférence du ministère de l’Economie et des Finances sous la présidence de Boubou Cissé, ministre de l’Economie et des Finances, et la directrice des opérations de la Banque mondiale au Mali.

Pour une meilleure accentuation de cet accompagnement, la Banque mondiale a accordé le 30 octobre un prêt de financement de 30 millions de dollars, soit 17 milliards de F CFA. Le financement s’inscrit dans le cadre du Projet alliance sahel pour des impacts rapides sur les populations dans des zones affectées par la crise au Sahel.

Cet accord de financement vise à aider le Mali à traverser la crise politico-sécuritaire profonde depuis 2012. Selon Mme Soukeyna Kané, la directrice des opérations de la Banque mondiale au Mali, ce projet à l’initial était de 100 millions de dollars américains avec pour objectif de réhabiliter des infrastructures de base, d’instaurer des activités productives au sein des communautés touchées par la crise.

Pour le ministre de l’Economie et des Finances, Dr Boubou Cissé, cet accord de financement additionnel est le 9èaccord signé par la Banque mondiale courant 2018 totalisant pour un montant de 342 millions de dollars, soit environ 198 milliards de F CFA. Ce financement  de 17 milliards est sous forme de don au gouvernement malien, a déclaré le ministre de l’Economie et des Finances.

En quatre années d’activités, lePRRE a enregistré des résultats satisfaisants en dépit des conditions sécuritaires précaires, a indiqué Dr. Boubou Cissé.

L’indicateur du renouveau

Lire aussi

Burkina : au moins 5 soldats tués dans une embuscade dans le Nord-Ouest...

Au moins cinq soldats burkinabè ont été tués dans la nuit de jeudi à vendredi dans une embuscade dans le nord-ouest...

Mali : Après le départ d’une partie des populations de Tombouctou, une crise humanitaire poi...

Suite au déplacement des populations de la ville de Tombouctou de peur d’un affrontement entre groupes armés et ...

Mali: pourquoi le Niger accuse des membres du HCUA de complicité avec les terroristes ?...

Selon des informations recueillies par RFI, des personnalités de Kidal, dans le nord du Mali, seraient impliquées dire...

Mali : ce qui s’est « vraiment » passé à Niono et qui a fait 2 morts et plus de 20 blessés...

La ville de Niono, dans la région de Ségou, a connu une violence sans précédent le 19 septembre 2019. Des jeunes sur...