Mali : Barkhane et Famas mettent « hors  de combat » une quinzaine de terroristes, ce week-end

Barkhane, fappes

Pendant que le Premier ministre français, Edouard Philippe , accompagné d’une forte délégation était en visite officielle au Mali, la force Barkhane et les forces armées maliennes menaient une opération d’envergure contre la katiba Macina, au nord de Mopti. Selon le site du ministère de la Défense française, c’est une quinzaine de terroristes qui a été mis «  hors de combat » ce samedi.

« La force Barkhane a engagé, dans la soirée, depuis la base de Niamey une patrouille de Mirage 2000 qui, appuyées par un drone Reaper, ont mené une frappe aérienne. Une quinzaine de terroristes  de la Katiba Macina été mis hors de combat. Ce nouveau succès, qui s’inscrit dans la continuité d’opérations menées dans cette même zone au cours des dernières semaines, cherche à réduire toujours plus le niveau de menace dans cette région peu accessible du delta intérieur du Niger », annonce le site officiel du ministère de la défense française.

Selon les informations, c’est ce samedi 23 février,  que la force Barkhane a conduit une opération en coordination avec les forces armées maliennes contre les membres de la katiba Macina, au nord de Mopti. Une manœuvre de renseignement a permis de localiser et caractériser un rassemblement de combattants dans la région de Dialoubé.

Conduite par les armées françaises, en partenariat avec les pays du G5 Sahel, l’opération Barkhane a été lancée le 1er août 2014.Elle regroupe environ 4 500 militaires dont la mission consiste à lutter contre les groupes armés terroristes et à soutenir les forces armées des pays partenaires du G5 Sahel.

Lire aussi

Modele-Mali-societe-civil-election

Mise en place d’AIGE au Mali : des organisations de la société civile tirent la sonnette d’ar...

Les responsables de la Mission d’observation des élections au Mali étaient face à la presse. Objectif: inviter les ...
Mossadeck Bally President CNPM Mali

Mali : Mossadeck Bally est élu Président du CNPM pour un mandat de 5 ans...

Mossadeck Bally, PDG de Azalaï Hôtels est élu président du Conseil national du patronat malien le 1er octobre dernie...

PRÉSIDENCE DU PATRONAT DU MALI : Vers une désignation consensuelle du PDG du Groupe  AZALAÏ, Mo...

Dirigé par une administration provisoire, depuis six mois, sur fonds de crise consécutive à l’élection d’un nouv...

CONSEIL NATIONAL DU PATRON: Qui veut agiter les vieux démons ?...

Le Conseil national du patronat Malien sort de la crise. Mais, visible- ment, cela ne semble pas être du goût de tout ...