Mali : Boubou Cissé nommé premier ministre

Boubou Cissé, ministre, Mali, Économie, marche, tablette,

L’ancien ministre de l’économie et des finances Boubou Cissé, 45 ans, est le nouveau premier ministre malien et remplace donc Soumeylou Boubeye Maiga.

Alors qu’il n’a pas une grande expérience en matiere de securité et defense, Boubou Cissé a été nommé aujourd’hui 22 avril et devient ainsi le sixième premier au Mali depuis l’élection du président malien Ibrahim Boubacar Keita à la présidence du Mali en 2013.

« Le Président de la République a décidé de nommer Docteur Boubou CISSE aux fonctions de Premier ministre », annonce la présidence malienne dans un communiqué qui date ce lundi. Jusque qu’à sa nomination, Boubou Cissé était ministre malien de l’économie et des finances. Membre d’une famille proche du couple présidentielle, Boubou Cissé est entré au gouvernement malien en 2013 après la victoire du président Ibrahim Boubacar Keita aux élections présidentielle.

Peut connu sur le terrain politique, Boubou Cissé n’a pas aussi une grande expérience dans le domaine de la sécurté et la defense. Cependant son profil de financier pourra lui être utile pour les coût de l’organisation du referendum et les élections à venir.

Économiste de formation

Dans les prochaines jours, Boubou Cissé doit constituer son gouvernement pour aller vers le referendum pour la révision de constitution malienne, mais aussi pour ramener la sécurité surtout dans le centre du pays. Là où son prédécesseur a échoué.

Le président l’a chargé « de former une nouvelle équipe gouvernementale dans l’esprit des conclusions de ses consultations avec les forces politiques de la majorité et de l’opposition », selon le communiqué.

Boubou Cissé, économiste de formation, était ministre de l’Économie et des Finances depuis plus de trois ans, après avoir détenu le portefeuille de l’Industrie et des Mines.

L’économiste bamakois est entré à la Banque mondiale en 2005, quelques mois après avoir obtenu son doctorat à l’université d’Aix-­Marseille. D’abord en poste à Washington (2005-2009), il a ensuite été l’économiste principal de l’institution à Abuja, puis à Niamey, jusqu’à sa nomination à la tête du ministère malien des Mines, en septembre 2013.

Il avait ensuite été nommé au ministère de l’Économie et des Finances début 2016. Un poste qu’il a conservé jusqu’à la démission du gouvernement, le 18 avril.

Lire aussi

Mali : Mahamat Saleh Annadif évoque les évolutions positives dans la mise en œuvre de l’Acc...

Une évolution positive dans le processus  de paix, selon le chef Mahamat Saleh Annadif de mission onusienne au Mal...

Président Emmanuel Macron, « La France a une part d’Afrique en elle. Nos destins sont liés...

Restitution du patrimoine africain, fin du franc CFA, lutte contre le terrorisme, relations entre la France et l’A...

Présidentielle au Burkina : L’insécurité, préoccupation commune des candidats...

Aucun candidat n’a battu campagne dans les zones en proie au terrorisme au Burkina Faso. La plupart promettent de mene...

Mali : attaques terroristes sur le pont de Parou « 116 morts, 28 véhicules incendiés et 6 autres ...

Au centre du Mali, le bilan des attaques terroristes au niveau du pont de Parou sur la route de Koro dans la région de ...