Mali-Burkina : plusieurs morts dans des affrontements entre djihadistes dans le Gourma

Des nouvels affrontements entre groupes djihadistes dans le Gourma près de la frontière entre le Mali et le Burkina Faso ont fait plusieurs morts.

Dans la nuit du lundi 13 avril au mardi 14 avril dernier, des combattants de l’organisation État islamique au grand sahara (EIGS), conduits par le chef djihadiste nigérien, Moussa Moumouni ont attaqué une position des combattants de Jama’at Nasr al-Islam wal Muslimin (JNIM) de Jafar Dicko, lié à Al Qaida dans la forêt de la localité de Tin Tabakat, près de la frontière Mali Burkina Faso.

Les hommes de Jafar Dicko ont repoussé cette attaque, mais selon nos sources, il y a eu beaucoup de mort dans les deux camps. Les mêmes sources affirment que les combattants de l’EIGS furieux ont tué plusieurs civils dans des attaque contre les villages peuls dans la zone de Tin Tabakat qu’ils soupçonnent être liés aux combattants de JNIM de Jafar Dicko.  

Le Sahel était jusque là, le seul terrain dans le monde où les filiales de Al Qaida et l’Organisation État islamique cohabitaient sans problème, mais depuis quelques mois cette situation a changé. Les combats entre les groupes djihadistes sont réguliers notamment au Mali et font beaucoup de mort.

Lire aussi

Mali : gestion de la transition, les attributions du vice-président colonel Assimi Goita...

Le président de la Transition, Bah N’daw a, dans un décret publié le 16 octobre dernier, précisé les attributions...

Opération Barkhane : 500 Chasseurs en route pour le Mali...

Le Premier régiment de chasseurs de Thierville se prépare à partir en opération extérieure. Des escadrons seront d...

Mali : Corollaires du coup d’Etat d’août dernier, « Soumi Champion » se révèle le plus heur...

Le malheur des uns faisant le bonheur des autres, le président du parti Union pour la République et la Démocratie (UR...

Mali : mise en œuvre de l’accord d’Alger, Sans le recouvrement de l’intégrité territoriale,...

Depuis plus de six ans (mai 2014) que Kidal et sa région se sont mises en marge de la République, hypothéquant ainsi ...