Mali-Burkina : plusieurs morts dans des affrontements entre djihadistes dans le Gourma

Des nouvels affrontements entre groupes djihadistes dans le Gourma près de la frontière entre le Mali et le Burkina Faso ont fait plusieurs morts.

Dans la nuit du lundi 13 avril au mardi 14 avril dernier, des combattants de l’organisation État islamique au grand sahara (EIGS), conduits par le chef djihadiste nigérien, Moussa Moumouni ont attaqué une position des combattants de Jama’at Nasr al-Islam wal Muslimin (JNIM) de Jafar Dicko, lié à Al Qaida dans la forêt de la localité de Tin Tabakat, près de la frontière Mali Burkina Faso.

Les hommes de Jafar Dicko ont repoussé cette attaque, mais selon nos sources, il y a eu beaucoup de mort dans les deux camps. Les mêmes sources affirment que les combattants de l’EIGS furieux ont tué plusieurs civils dans des attaque contre les villages peuls dans la zone de Tin Tabakat qu’ils soupçonnent être liés aux combattants de JNIM de Jafar Dicko.  

Le Sahel était jusque là, le seul terrain dans le monde où les filiales de Al Qaida et l’Organisation État islamique cohabitaient sans problème, mais depuis quelques mois cette situation a changé. Les combats entre les groupes djihadistes sont réguliers notamment au Mali et font beaucoup de mort.

Lire aussi

PLUIE D’OBUS SUR AGUELHOK, HIER: Le camp de la MINUSMA visé par des terroristes, des habitations ...

Cela fait plus de deux (02) mois que le camp de la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stab...

G5 SAHEL : Le sommet de la clarification...

Les chefs d’État de la coalition sahélienne et le président français échangeront ce vendredi sur la nouvelle stra...

PROCESSUS ELECTORAL : A la recherche d’un consensus...

Le Premier ministre, Dr Choguel Kokalla Maïga, a rencontré hier, en fin d’après-midi, à la Primature, la classe po...

ASSASSINAT DU PRESIDENT HAÏTIEN: Le point sur l’enquête...

Peu de communications officielles depuis l’annonce de l’assassinat du président haïtien Jovenel Moïse che...